Rossi gravement blessé

  • A
  • A
Rossi gravement blessé
@ Reuters
Partagez sur :

MOTO GP - Le pilote italien a été victime d'une fracture du tibia-péroné.

MOTO GP - Le pilote italien a été victime d'une fracture du tibia-péroné.Valentino Rossi ne sera pas champion du monde. Ou alors, le Docteur deviendra un extraterrestre qui marquera encore un peu plus l'histoire de sa discipline... Mais au vu de l'énorme coup dur contracté par le double tenant du titre lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Italie au Mugello, l'objectif n'est pas là, loin s'en faut. Sorti de piste à cause d'un highside, autrement dit d'une roue arrière qui chasse lorsqu'elle n'est pas orientée dans la trajectoire de la piste, Rossi s'est fait piéger dans le virage Biondetti 1.Aucun élément extérieur ne semble avoir perturbé le septuple champion du monde de Moto GP au moment de l'accident, même si aucun commentaire n'a encore été délivré ni par Yamaha, ni bien sûr par Valentino Rossi lui-même. Incapable de se relever dans le bac à sable, l'Italien s'est tout de suite tenu la jambe sans parvenir à la reposer au sol, grimaçant et semblant hurler de douleur sous son casque. La star pouvait ensuite arborer sur la civière sa nouvelle coupe de cheveux, qu'il aurait sans doute aimé inaugurer d'une autre façon.Deux mois d'absence minimumImmédiatement transporté au centre médical du circuit puis héliporté à l'hôpital de Florence, Rossi a rapidement pris connaissance du premier diagnostic. Selon la Gazzetta dello Sport, l'Italien se serait donc cassé la jambe, victime d'une fracture ouverte du tibia et du péroné de la jambe droite et sera opéré dès aujourd'hui, ce qui l'éloignerait des circuits pour deux mois au minimum. Son retour ne s'effectuera donc pas avant le GP de République tchèque à Brno, ce qui le laisserait out pour six Grands Prix. Mais les délais de rétablissement sont très variables concernant ce genre de blessures et c'est toute la saison de l'Italien qui paraît compromise.Un coup du sort qui chamboule en tout cas la donne du championnat du monde, laissant la voie libre à Jorge Lorenzo. Déjà leader du classement pilotes avec neuf points d'avance sur son Rossi, son coéquipier chez Yamaha, l'Espagnol compte 28 unités d'avance sur son premier poursuivant véritable désormais, en l'occurrence Andrea Dovizioso (Honda). Dani Pedrosa, 4e avec 40 points, ou à un degré moindre Casey Stoner, complètement largué à la 13e place du championnat avec 11 unités seulement, pourraient « profiter » des malheurs du Docteur pour trouver eux aussi une nouvelle motivation à leur saison. Et réfléchiront probablement à deux fois avant de passer chez le coiffeur.