Rooney illumine Manchester

  • A
  • A
Rooney illumine Manchester
Partagez sur :

FOOTBALL - Grâce notamment à un triplé de Rooney, Manchester Utd s'est imposé face à Portsmouth et met la pression sur le leader, Chelsea.

Sur la pelouse de Portsmouth, lanterne rouge du championnat, les Reds Devils n'ont pas dominé outrageusement mais l'efficacité de Rooney, auteur d'un triplé, alliée à celle de Giggs, leur a permis de s'imposer largement (4-1) lors de la 14e journée de Premier League. MU revient provisoirement à deux points du leader, Chelsea, en déplacement sur le terrain d'Arsenal, dimanche.Avram Grant se souviendra de sa première sur le banc de Portsmouth parce que Wayne Rooney, auteur d'un triplé dont deux buts sur penalty, et Ryan Giggs lui ont gâché la fête (4-1). Lanterne rouge au classement, Pompey n'a pourtant pas laissé l'impression d'un dernier de la classe, au contraire. Mais que faire lorsque Manchester United donne les clés à son attaquant international et qu'il réussit tout ce qu'il entreprend ?Ce succès leur permet aux Red Devils de mettre un peu de pression au leader, Chelsea, qui se déplacera dimanche à l'Emirates Stadium pour y défier Arsenal avec seulement deux points d'avance. Plutôt flatteur vu leur première période. Car si Dindane (12e, 13e, 36e) avait eu plus de réussite, ou plus d'adresse au choix, par sûr que Portsmouth aurait dû se contenter du seul but de Boateng, sur penalty lui aussi (1-1, 32e), suite à un tirage de maillot assez léger de Vidic sur Piquionne. Si O'Hara n'avait pas été stoppé par Kuszczak (16e), pas sûr que Manchester United aurait regagné les vestiaires à un but partout, Rooney ayant ouvert le score après avoir été bousculé, là aussi légèrement, dans la surface par Brown (1-0, 26e).Un centième but en Premier League pour GiggsBien sûr, les hommes de Sir Alex Ferguson ont eu la maîtrise du ballon, surtout après le repos. Mais cela n'a pas empêché Portsmouth, encore dangereux sur une frappe à l'entrée de la surface de Boateng (74e), de tout tenter. Malheureusement pour Pompey, Rooney, bien épaulé par Giggs, était dans un bon jour. C'est d'ailleurs sur un service impeccable de l'ailier gallois que le buteur anglais a doublé la mise pour les siens en tout début de deuxième période (2-1, 48e). Et c'est encore suite à un bon pressing de Giggs sur Piquionne, coupable ensuite d'une faute dans la boîte, qu'il a inscrit son troisième but, une fois de plus sur penalty (3-1, 54e). Le but du K.-O. pour le bonnet d'âne du championnat.Un but qui, de manière très sévère, a été suivi d'un quatrième, oeuvre de Giggs sur coup franc, le centième de sa carrière en Premier League (4-1, 87e). Malgré tout, Portsmouth peut espérer vivre des jours meilleurs. Dans le jeu, Pompey n'a pas à rougir de sa prestation. Mais quand ils ont une telle réussite, ces Red Devils sont diaboliques. Cela rend le match de dimanche entre Arsenal et Chelsea, à l'Emirates Stadium, encore plus intéressant. Car si les Blues voient l'ombre mancunienne fondre sur eux, les Gunners, troisièmes, sont dans l'obligation de l'emporter pour ne pas perdre trop de terrain.