Rooney cherche le déclic

  • A
  • A
Rooney cherche le déclic
Partagez sur :

Wayne Rooney n'avait jamais traversé telle période de sécheresse. Auteur de seulement deux buts en Premier League cette saison, l'attaquant de Manchester United est à la recherche de son efficacité passée. Et si Dimitar Berbatov compense à coups de triplés, il faudra bien que "Roo" se réveille un jour. Pourquoi pas dès mardi face à Blackpool, lors d'un match en retard de la 16e journée.

Wayne Rooney n'avait jamais traversé telle période de sécheresse. Auteur de seulement deux buts en Premier League cette saison, l'attaquant de Manchester United est à la recherche de son efficacité passée. Et si Dimitar Berbatov compense à coups de triplés, il faudra bien que "Roo" se réveille un jour. Pourquoi pas dès mardi face à Blackpool, lors d'un match en retard de la 16e journée. Les chiffres ne mentent pas. Alors qu'il n'a jamais marqué moins de onze buts depuis son arrivée à Manchester United, en 2004, Wayne Rooney voit son compteur désespérément bloqué à deux pour cet exercice 2010/2011. Alors certes nous ne sommes qu'à la moitié de la saison et l'attaquant mancunien n'a pas disputé toutes les rencontres à cause de pépins physiques, mais tout de même. Deux réalisations en 13 rencontres, c'est trop peu pour celui qui en avait inscrit 26 en 32 matches la saison passée. Auteur d'un penalty en tout début de saison, "Roo" n'a réussi à marquer dans le jeu que le 1er janvier dernier, face à West Bromwich Albion. Un manque d'efficacité que son compère Dimitar Berbatov arrive pour le moment à compenser. Le Bulgare, auteur de son troisième triplé de la saison, une performance inédite depuis Ruud Van Nistelrooy, en est en effet à dix-sept buts. Un total qui permet en partie à MU de trôner tout en haut de la Premier League, invaincu. Mais l'ancien Spurs ne pourra pas tout faire et il faudra bien que son compère anglais se réveille un jour. "Dimitar se rapproche de la barre des vingt buts et c'est très important pour nous. Il appose sa patte sur l'équipe et j'espère qu'un autre joueur arrivera à ce niveau", a ainsi déclaré Sir Alex Ferguson dans les colonnes du Times, visant implicitement son "Golden Boy". Ferguson: "Il bosse comme un fou" Mais, ne vous fiez pas aux apparences, l'éternel coach des Red Devils soutient entièrement son joueur et reste persuader que celui-ci va retrouver son efficacité passée. "Nous espérons que les buts vont arriver pour Wayne. Il bosse comme un fou pour cela", lâche ainsi le technicien dans les colonnes du Manchester Evening News, après la rencontre de ce week-end, face à Birmingham (5-0). "Il a fait un très bon match aujourd'hui, et son contrôle sur le dégagement de Van Der Sar sur le 4e but était fantastique", complète Ferguson, alors que son joueur a délivré deux passes décisives. Ne comptez en revanche pas sur Wayne Rooney pour livrer son impression sur son état d'esprit du moment. Les mots du prodige anglais sont aussi rares que ses buts cette saison. Et lorsqu'il daigne lâcher quelques mots, c'est rarement très intéressant. Sa dernière intervention en date n'a ainsi pas franchement défrayé la chronique. "J'aime jouer avec Dimitar", avait ainsi lancé le joueur dans le magazine de la Ligue des Champions. Les supporters mancuniens, qui ont tout de même encore un peu de mal à digérer sa mouvementée prolongation, attendent désormais une réponse sur le terrain, pour à nouveau scander son nom.