Rooney au repos forcé

  • A
  • A
Rooney au repos forcé
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Blessé à la cheville, le Mancunien sera indisponible de 2 à 4 semaines.

PREMIER LEAGUE - Blessé à la cheville, le Mancunien sera indisponible de 2 à 4 semaines. Les images le montrant sur des béquilles à l'heure de quitter mardi soir l'Allianz Arena où Manchester United venait de s'incliner en quart de finale aller de la Ligue des Champions (1-2) ont rapidement fait le tour du Royaume où tous gardent en mémoire ses blessures aux pieds lors de l'Euro 2004 puis avant la Coupe du monde 2006. Touché à la cheville droite et déjà contraint dans le temps additionnel de quitter la pelouse du Bayern épaulé par deux soigneurs des Red Devils, Wayne Rooney se serait tordu la cheville à la réception d'un duel aérien. Le pied emmitouflé par une coque de protection, il n'a pas rejoint l'hôtel en bus comme ses coéquipiers mais dans une voiture du staff. Selon les premiers examens effectués à Munich, il souffrirait, à en croire Sky Sports News, d'une grosse entorse de la cheville, sans distorsion des ligaments, qui lui coûtera à l'intéressé deux à quatre semaines d'indisponibilité. Cette nouvelle est un soulagement en Angleterre où, de Fabio Capello, le sélectionneur des Three Lions, au plus désintéressé des supporteurs, tous paniquaient à l'idée de perdre, à dix semaines du début de la Coupe du monde en Afrique du Sud, le meilleur joueur anglais du moment, le seul en mesure de porter les espoirs de titre du Royaume. Un sentiment que seuls les nombreux fidèles de MU ne partagent pas, conscients que les Red Devils attaqueront des rendez-vous cruciaux pour leur fin de saison sans leur meilleur joueur et meilleur buteur, auteur de 34 buts toutes compétitions confondues cette saison dont 26 en 29 matches de Premier League. "Il est tellement important pour Manchester United que j'espère pour eux qu'il n'est pas blessé sérieusement", déclarait même mardi soir Louis van Gaal, l'entraîneur du Bayern, avec une étonnante sincérité. Il manquera le choc face à Chelsea Bonne nouvelle pour les Bavarois, Wayne Rooney, auteur de l'ouverture du score mardi après seulement 66 secondes de jeu avant de détourner le coup franc de Franck Ribéry dans ses propres filets pour l'égalisation munichoise puis d'écoper d'un carton jaune en fin de match, ne sera pas du match retour mercredi prochain à Old Trafford. En cas de qualification de son équipe, il serait incertain pour les demi-finales de la Ligue des Champions (aller le 20 avril, retour le 28) contre Lyon ou Bordeaux. L'absence de l'attaquant international risque d'être plus pénalisante encore en championnat où Manchester United reçoit dès samedi Chelsea dans un choc de la 33e journée de Premier League qui pourrait s'avérer décisif dans la course au titre entre le triple champion d'Angleterre en titre et son dauphin actuel au classement. Si cette indisponibilité se confirmait, Rooney ne ferait donc son retour que début mai, pour les deux dernières journées de Premier League, contre Sunderland et Stoke City, et peut-être une finale de la Ligue des Champions, le 22 mai prochain à Madrid. Trois matches avant de rejoindre la sélection anglaise pour qui ce repos forcé est peut-être finalement une bonne nouvelle.