Ronaldo-Messi, le duel reprend

  • A
  • A
Ronaldo-Messi, le duel reprend
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - Alors que les clasicos approchent, les deux joueurs ont tous les deux marqué samedi soir.

Ils n'avaient plus marqué ni l'un ni l'autre depuis quatre journées, soit une éternité pour eux. Samedi soir, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont chacun marqué leur 28e but personnel, et même un 29e pour le Catalan. Le Madrilène a été le premier à dégainer en début de soirée.

"CR7" n'avait joué que 72 minutes sur les quatre dernières journées et il avait donc des excuses pour ne pas avoir amélioré son compteur. Samedi, sur la pelouse de San Mames face à l'Athletic Bilbao, il ne lui a fallu que neuf minutes pour trouver l'ouverture. Entré en jeu à la 61e minute, il trompa Gorkan Iraizoz, le gardien basque, d'une frappe enroulée du pied droit après avoir réalisé sa spéciale, passage du ballon derrière le pied d'appui. Le Real s'est imposé 3-0. A lire :Ce Real en a sous la basque

Ronaldo inscrit le 3e but du Real à Bilbao :

Quelques heures plus tard, ce fut autour de Messi de faire parler la poudre. Pour son 28e but, l'Argentin n'a eu guère de mérite. Il l'a marqué son penalty, son troisième de la saison (contre six pour Ronaldo). Et pour son deuxième, il n'en eut guère plus. Il profita de l'improbable erreur du défenseur uruguayen d'Almeria, Marcelo Silva. Le Ballon d'Or FIFA n'a plus eu qu'à piquer son ballon au-dessus du gardien brésilien Alves Diego. Grâce à sa victoire (3-1), le Barça conserve ses huit points d'avance sur son rival madrilène. A lire :Le Barça à l'énergie

Messi inscrit le 3e but du Barça face à Almeria :

Les deux méga-stars de la Liga et du football mondial retrouvent le chemin des filets alors que les clasicos approchent. Il y aura d'abord le clasico retour, en Liga, samedi prochain, puis la finale de la Coupe d'Espagne, le mercredi 20 avril, et enfin, selon toute vraisemblance, la demi-finale de la Ligue des champions, aller et retour.

Si leur duel dans la course au titre de "pichichi", le surnom du meilleur buteur en Espagne, et de Soulier d'Or, meilleur buteur tous championnats confondus, va se poursuivre sans doute jusqu'à la dernière journée, le record d'Hugo Sanchez (38 buts en 1990-91) semble désormais hors de portée, alors qu'il ne reste plus que huit journées. Mais sait-on jamais, avec ces deux phénomènes...