Ronaldo en reconquête

  • A
  • A
Ronaldo en reconquête
Partagez sur :

Le Real Madrid n'a pas encore digéré la claque reçue lors du Clasico (1-3). Le succès en Coupe du Roi face à la modeste formation de Ponferradina (2-0) a permis à l'équipe de se changer les idées et à Cristiano Ronaldo de marquer. Cela ne peut occulter la réalité des sifflets entendus au Bernabeu. Le Real peut néanmoins reprendre la tête du classement s'il ne perd pas samedi à Séville.

Le Real Madrid n'a pas encore digéré la claque reçue lors du Clasico (1-3). Le succès en Coupe du Roi face à la modeste formation de Ponferradina (2-0) a permis à l'équipe de se changer les idées et à Cristiano Ronaldo de marquer. Cela ne peut occulter la réalité des sifflets entendus au Bernabeu. Le Real peut néanmoins reprendre la tête du classement s'il ne perd pas samedi à Séville. Les sifflets du Santiago Bernabeu n'ont pas fini de résonner dans la tête de Cristiano Ronaldo. Complètement hors sujet lors du Clasico perdu face au Barça, le Portugais a peut-être livré à cette occasion sa plus mauvaise prestation sous le maillot madrilène, le public ne manquant pas de lui faire remarquer cette évidence. C'est d'autant plus dur à digérer que comme toute l'équipe madrilène, il attendait énormément de ce Clasico et songeait à cette fameuse idée, pourtant prématurée, de fin de cycle très à la mode à Madrid. Un succès leur offrait potentiellement effet 9 longueurs d'avance... Il n'en a rien été et au-delà de la défaite, douloureuse en soi, sa prestation a de quoi le faire enrager. Un attaquant de ce calibre, nominé au Ballon d'Or Fifa, possède un ego surdimensionné et pour le coup un orgueil également très développé. Le passage du statut de faiseur de miracle à celui de battu régulier face au Barça paraît d'autant plus dur à digérer que cela induit une autre défaite, celle de meilleur joueur du monde qu'il compte toujours disputer à Leo Messi... "La défaite dans le Clasico nous fait mal mais elle nous stimule et nous rendra plus fort", ajoute Florentino Perez dans les colonnes de Marca. Tourner la page du Clasico Un président forcément déçu et conscient de l'importance de tourner le plus rapidement possible la page de cette soirée cauchermardesque. "Si Cristiano est comme moi, il n'écoute pas les sifflets. Il est déçu d'avoir perdu comme tous les autres. C'est normal qu'il soit plus triste que 15 jours plus tôt. Mais il n'y a aucun drame. Il viendra à Ponferrada car il doit nous aider à gagner un match difficile", avait déclaré José Mourinho après la rencontre. Une première rencontre de Coupe du Roi face à un modeste adversaire pour penser à autre chose, remportée 2-0 avec un but de Cristiano, avant le match très attendu à Séville samedi à 22 heures qui les fera définitivement passer à la suite des événements ou leur fera encore plus mal s'ils ne l'emportent pas. Le seul et unique moyen de se remettre de la défaite lors du Clasico sera de ne pas repartir bredouille du stade Sanchez Pizjuan afin de reprendre les commandes du championnat à un Barça qui était certes en tête mais avec un match de plus remporté face au Rayo Vallecano (4-0). Pour ce faire, Mourinho va modifier ses plans avec comme principale modification le remplacement de Özil par Kaka ou encore celui de Lass Diarra par Khedira. De même, Higuain pourrait retrouver la pointe de l'attaque malgré la bonne prestation de Benzema dans le Clasico. Pour Mourinho cette dernière rencontre de championnat de l'année est primordiale, il veut gagner, à tout prix.