Ronaldinho propulse le Milan

  • A
  • A
Ronaldinho propulse le Milan
Partagez sur :

FOOTBALL: L'AC Milan a créé la sensation de cette 19e journée de Serie A en s'imposant 3-0 sur la pelouse de la Juventus Turin.

L'AC Milan a réalisé une excellente opération ce dimanche en dominant la Juventus de Turin dans son antre en clôture de la 19e journée de Serie A."Gagner à Turin serait un beau pas en avant car nous distancerions alors la Juve. L'Inter est très fort, mais nous devons croire à la première place". Interrogé sur le site officiel de la Juventus Turin avant la rencontre, Alessandro Nesta a vu ses voeux se réaliser ce dimanche sur la pelouse du Stade Olympique de la Juventus Turin. Les Milanais ont en effet étrillé la Vieille Dame dans son antre et recolle ainsi le leader interiste à huit longueurs.Comme lors de tout grand rendez-vous, cette affiche entre la Juventus Turin et l'AC Milan met pourtant du temps à se décanter. Les Turinois, sous l'impact de Diego, dominent les débats mais ne parviennent pas à se créer de véritables occasions en ce début de rencontre. Malgré une rude bataille au milieu du terrain dans la conquête du ballon et beaucoup d'engagement de part et d'autre, aucune des deux formations n'est en mesure de se créer de véritables occasions durant les 25 premières minutes. Les deux écuries se contiennent et ne parviennent pas à mettre en danger l'arrière-garde adverse. Mais peu à peu, les Milanais vont se libérer et développer leur jeu. Régulièrement sollicité, Ronaldinho prouve à multiples reprises son aisance technique et distille de bons ballon à ses coéquipiers. Et à la 29e, sur un corner anodin venu de la gauche, Felipe Melo manque complètement son dégagement, ce qui profite à Nesta, posté en embuscade au second poteau, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (0-1). Un réalisme criant de part des visiteurs qui sonne irrémédiablement la révolte de la Vieille Dame. Ronaldinho, la preuve par deuxUn sursaut d'orgueil qui n'interviendra pourtant qu'à la 39e avec, à la suite d'un cafouillage dans la surface de réparation milanaise, Chiellini qui est à deux doigts de tromper la vigilance de Dida, auteur d'un arrêt réflexe de grande classe. Et si la fin de première période voit les coéquipiers de David Beckham assiéger la cage de Manninger, c'est finalement sur cet avantage au score d'un but qu'ils rentrent au vestiaire. Après la pause, les Turinois redémarrent tambour battant cette seconde période avec une nouvelle fois à la manoeuvre, Chiellini qui, à la suite d'une déviation d'Amauri sur corner, est à un cheveu de pousser le ballon de la tête dans le but de Dida (47e). Et cette occasion gâchée, la Vieille Dame pourra la regretter après coup puisqu'à la 71e minute de jeu, c'est Ronaldinho qui reprend un corner de Pirlo de la tête pour permettre à sa formation de prendre le large dans ce match (0-2). Dans tous les bons coups ce dimanche, le Brésilien, isolé au second poteau à la suite d'un coup-franc de Beckham, profite même d'une énième bourde de l'arrière-garde turinoise pour pousser le cuir au fond des filets et ainsi inscrire un doublé dans ce match. Dès lors, la messe est dite. Le navire turinois s'est littéralement sabordé ce dimanche et a laissé échapper trois points extrêmement précieux dans la course au titre, trois points qui profitent en revanche à l'un de ses concurrents directs pour l'obtention du scudetto, l'AC Milan qui aura à coeur de titiller l'Inter Milan jusqu'à la fin de la saison .