Rodgers monte en puissance

  • A
  • A
Rodgers monte en puissance
Partagez sur :

Meilleur performeur mondial de l'année sur 100 m (9"94), Michael Rodgers a remporté vendredi à Eugene le 100 m des sélections américaines (9"91, mais avec un vent trop favorable). Il a devancé Darvis Patton (9"92) et Monzavous Edwards (10"00). Ces trois hommes sont donc qualifiés pour les Mondiaux et accompagneront Tyson Gay, tenant du titre. Côté Français, Martial Mbandjock s'est également qualifié pour Berlin en réalisant 10''11 à Nancy.

Meilleur performeur mondial de l'année sur 100 m (9"94), Michael Rodgers a remporté vendredi à Eugene le 100 m des sélections américaines (9"91, mais avec un vent trop favorable). Il a devancé Darvis Patton (9"92) et Monzavous Edwards (10"00). Ces trois hommes sont donc qualifiés pour les Mondiaux et accompagneront Tyson Gay, tenant du titre. Côté Français, Martial Mbandjock s'est également qualifié pour Berlin en réalisant 10''11 à Nancy. Les Etats-Unis sont prêts. Lancé dans l'opération reconquête depuis son cuisant échec l'été dernier à Pékin, le sprint américain masculin connaît désormais le nom de ceux susceptibles de troubler la domination du roi jamaïcain, Usain Bolt. Vendredi soir, la piste d'Eugene a donc délivré les trois billets du 100 mètres pour les Mondiaux de Berlin qui débuteront en août.Outre Tyson Gay, déjà qualifié en raison de son statut de champion du monde en titre (comme sur 200 m), les Etats-Unis seront représentés sur la distance reine par Michael Rodgers, Darvis Patton et Monzavous Edwards avec l'espoir donc de bousculer la foudre Bolt. Un podium guère surprenant au vu de la forme du moment. Surtout celle de Rodgers, 24 ans, qui détient toujours la meilleure performance mondiale en 2009 (9"94) établie trois semaines plus tôt, justement à Eugene où se déroulent ces sélections américaines.Dix, la désillusionBénéficiant d'un vent trop favorable (+3,1 m/s), Michael Rodgers a remporté la finale en 9"91, de justesse devant Patton (9"92) et Edwards (10"00). Walter Dix, double médaillée de bronze lors des derniers JO (100-200) a quant à lui été sorti en demies (10"32) après avoir connu des soucis physiques (cuisse). Chez les dames, la palme est revenue à Carmelita Jeter en 10"78, meilleure performance de l'année, mais là aussi, un vent trop généreux (+3,3 m/s) empêche ce temps d'être homologué.Médaillée de bronze à Osaka il y a deux ans, Jeter a été départagée au millième avec Muna Lee (10"776 contre 10"777). Lauryn Williams, championne du monde 2005 et argentée deux ans plus tard à Osaka, sera également au rendez-vous berlinois avec sa troisième place (10"96).