Robinho au Milan

  • A
  • A
Robinho au Milan
@ Reuters
Partagez sur :

TRANSFERTS - Après Ibrahimovic, Milan recrute Robinho en provenance de Manchester City.

TRANSFERTS - Après Ibrahimovic, Milan recrute Robinho en provenance de Manchester City. Samba en Lombardie ! La colonie brésilienne de l'AC Milan se renforce avec l'arrivée désormais officielle de Robinho, qui rejoint Ronaldinho, Pato mais aussi Thiago Silva dans la capitale de la mode, plus encline à vibrer ces derniers temps pour l'ennemi de l'Inter que pour les historiques Rossoneri. Mais la donne pourrait changer cette saison, telle est en tout cas l'ambition clairement affichée du septuple champion d'Europe avec ce recrutement de haut niveau. Trois jours après l'arrivée d'Ibrahimovic, qui retrouvera San Siro suite à son passage de trois ans à l'Inter, Silvio Berlusconi a voulu frapper un nouveau grand coup à quelques heures de la fermeture du mercato. L'AC Milan estimera plus tard dans la saison si le contrat de quatre ans pour 15 millions d'euros offert à Robinho constitue une bonne affaire, après une fin de parcours difficile à Manchester City. Les Citizens, qui se sont chargés d'officialiser le transfert par le biais d'un communiqué, ne doivent eux probablement pas être mécontents de récupérer une somme plutôt rondelette, pour un joueur parti se relancer en prêt à Santos de janvier à juin dernier. Santos et le Mondial l'ont retapé Avec un total de 16 buts en 48 matches en Angleterre, championnat et Coupe confondus, Robinho a surtout déchanté en début de saison passée, absent sur blessure pendant trois mois et ne parvenant pas à se remettre dans le bain de la Premier League après un premier exercice plutôt correct. Vainqueur de la Coupe du Brésil avec Santos, le lutin auriverde a connu un retour au pays vivifiant, marqué par 11 buts en 21 matches toutes compétitions confondues. A priori enclin à poursuivre l'aventure au-delà du prêt avec l'ancien club de Pelé, qui avait d'ailleurs lui-même surnommé Robinho "O Principe" (le Prince, en portugais), le milieu de poche a aussi regagné du crédit grâce à son bon Mondial, où il fut l'un des meilleurs Brésiliens avec notamment deux buts inscrits, face au Chili et aux Pays-Bas. Le quatuor annoncé Robinho-Ronaldinho-Pato-Ibrahimovic promet énormément, et pas seulement sur les pistes de danse des discothèques milanaises. Milan a déjà l'Italie à reconquérir et tout le monde est prévenu maintenant.