Roanne, ça va mieux

  • A
  • A
Roanne, ça va mieux
Partagez sur :

En panne de confiance et de résultats ces dernières semaines, la Chorale a redressé la barre face à Gravelines (71-60) lors de la 25e journée, grâce à un grand Uche (30 points et 9 rebonds). Les Roannais sont de retour au pied du podium, à égalité avec le BCM. Vainqueur à Strasbourg 78 à 70, Cholet continue à se balader en tête, alors que Limoges ne décolle pas à l'autre extrémité de ce classement de Pro A.

En panne de confiance et de résultats ces dernières semaines, la Chorale a redressé la barre face à Gravelines (71-60) lors de la 25e journée, grâce à un grand Uche (30 points et 9 rebonds). Les Roannais sont de retour au pied du podium, à égalité avec le BCM. Vainqueur à Strasbourg 78 à 70, Cholet continue à se balader en tête, alors que Limoges ne décolle pas à l'autre extrémité de ce classement de Pro A. Avec trois défaites enregistrés lors des quatre derniers matches, dont une dernière, rageante, face à Poitiers (77-80), avant de s'attaquer à une équipe de Gravelines mis en pièces à Villeurbanne mardi dernier (92-63), Roanne se savait attendu. D'autant plus à domicile, dans une Halle Vacheresse qui ne lui pardonne plus grand-chose ces derniers temps. Vainqueurs 71 à 60 d'une rencontre où ils auront toujours mené, excepté lors des deux premières minutes (0-4), les hommes de Jean-Denys Choulet se rassurent et réalisent au passage une très belle opération en dominant les Nordistes pour la deuxième fois de la saison. Les voilà de retour à la quatrième place, à égalité avec le BCM et avec un point-average positif. Un résultat auquel a grandement contribué Uche Nsonwu-Amadi, avec son meilleur total de points de la saison, 32, assortis de 9 rebonds et 29 d'évaluation ! "On n'a pas su arrêter Uche, il a fait ce qu'il a voulu", regrettait ensuite Dounia Issa au micro de Sport +. Des Gravelinois, toujours privés de Yannick Bokolo et qui se sont eux aussi distingués à l'intérieur, à l'image de Saer Sene (22 points et 12 rebonds). Insuffisant pour remporter cette rencontre avec "une importance double" comme le confiait avant la rencontre Christian Monschau, bien conscient que les play-offs arrivent à grands pas. Et que les bonnes places y seront chères. Tout en haut du classement, Cholet a poursuivi son cavalier seul en remportant un sixième succès de rang sur le parquet de Strasbourgeois qui voient les play-offs s'éloigner (78-70). Sammy Mejia, probable futur MVP étranger, aura encore fait le métier pour les joueurs des Mauges (20 points). Emmené par Marquez Haynes (18 points et 8 passes), Chalon domine facilement Orléans (76-59) et dépasse même Nancy, au point-average, pour prendre la deuxième place. A l'autre bout du classement, les Limougeauds, brillants face à Paris lors de la dernière journée (89-66), sont retombés dans leurs travers en chutant lourdement à Toulon (82-56), des mains d'un Vincent "Bang Bang" Masingue en forme olympique (14 points, 14 rebonds et 30 d'évaluation). Plus de réussite pour Vichy et Jamal Shuler (20 points), larges vainqueurs au Mans (87-63), qui respirent un peu mieux. Mais le maintien est encore loin.