Riesch dompte la Tofane

  • A
  • A
Riesch dompte la Tofane
Partagez sur :

Une vraie championne. Après un Super G manqué vendredi à Cortina d'Ampezzo, Maria Riesch n'a pas traîné pour se reprendre. L'Allemande a en effet trouvé les clés de « la Tofane » pour dominer dès samedi la descente de la tête et des épaules. Mancuso suit à 91 centièmes et Vonn, qui a commis une grosse erreur, à 1 seconde ! Bonne performance d'ensemble des Bleues avec Marchand-Arvier 7e, Revillet 11e et Rolland 15e.

Une vraie championne. Après un Super G manqué vendredi à Cortina d'Ampezzo, Maria Riesch n'a pas traîné pour se reprendre. L'Allemande a en effet trouvé les clés de « la Tofane » pour dominer dès samedi la descente de la tête et des épaules. Mancuso suit à 91 centièmes et Vonn, qui a commis une grosse erreur, à 1 seconde ! Bonne performance d'ensemble des Bleues avec Marchand-Arvier 7e, Revillet 11e et Rolland 15e. On attendait un quintuplé de Lindsey Vonn, on a eu une réaction de Maria Riesch ! L'Allemande, seulement 9e du Super G et lancée dans un mano a mano de feu avec l'Américaine n'a pas traîné pour réagir. Et quelle réaction ! Alors que Marie Marchand-Arvier avait signé un premier chrono de référence, devancée de peu par Andrea Fischbacher, Maria Riesch a lancé la grande attaque. Une descente énorme avec un avantage quasi-immédiat. En tête à mi-parcours avec 83 centièmes d'avance, elle va baisser de pied à mi-course (59 centièmes) avant de faire très fort sur le bas pour franchir la ligne avec 1''10 d'avance. Un grand écart qui va rebuter toute la concurrence. Julia Mancuso est la seule à s'accrocher, elle paraît dans le ton mais ne peut s'approcher du chrono de référence de Riesch et termine à 91 centièmes. Un gouffre qui n'a pas dû faire peur à Lindsey Vonn reine de la vitesse déjà quatre fois victorieuse sur « la Tofane ». Mais l'Américaine perd rapidement du terrain, elle pointe à 43 centièmes avant de commettre une énorme erreur. Elle évite la chute de peu mais fait tout de même parler ses qualités de glisse pour limiter la casse. Vonn termine finalement à une seconde mais à une troisième place qui lui permet de ne concéder « que » 40 points sur une Riesch évidemment toujours en tête du classement général de la Coupe du monde. De leur côté, les Françaises ont relevé la tête à Cortina. Et si Marie Marchand-Arvier a été la première à briller, elle a eu raison de lever les bras d'un geste rageur dans l'aire d'arrivée. Privée de référence depuis le début de la saison, la skieuse des Contamines va pouvoir s'appuyer sur cette belle 7e place. Et s'il lui manque encore un petit quelque chose pour jouer la gagne, le surplus de confiance qui va suivre sera forcément bénéfique. MMA n'est pas seule puisque Aurélie Revillet termine 11e et Marion Rolland 15e.