Richard coeur d'argent

  • A
  • A
Richard coeur d'argent
Partagez sur :

Après la 3e place de Tessa Worley la veille, le clan tricolore a décroché une nouvelle médaille aux Mondiaux de Garmisch. Cyprien Richard a en effet obtenu la médaille d'argent du slalom géant vendredi, derrière l'Américain Ted Ligety et devant l'Autrichien Philipp Schoerghofer. Septième à l'issue du premier tracé, le skieur de Morzine a réalisé une seconde manche de feu pour monter sur le podium.

Après la 3e place de Tessa Worley la veille, le clan tricolore a décroché une nouvelle médaille aux Mondiaux de Garmisch. Cyprien Richard a en effet obtenu la médaille d'argent du slalom géant vendredi, derrière l'Américain Ted Ligety et devant l'Autrichien Philipp Schoerghofer. Septième à l'issue du premier tracé, le skieur de Morzine a réalisé une seconde manche de feu pour monter sur le podium. Le ski français se porte bien. Décevant dans les épreuves de vitesse lors de la première semaine des Mondiaux de Garmisch-Partenkirchen, le clan tricolore a redoré son blason de façon spectaculaire dans les épreuves techniques. Après la médaille d'or mercredi dans l'épreuve par équipes, les Bleus ont parfaitement répondu présent en slalom géant. Dans le sillage de Tessa Worley, médaillée de bronze jeudi, Cyprien Richard a quant à lui obtenu l'argent vendredi. Bien placé à l'issue d'un premier tracé conclu à la 7e place, le skieur de Morzine a su sortir la seconde manche qu'il fallait pour aller chercher un podium tant espéré. Excellent sur la fin de parcours, "Priou" a vu peu à peu tous ses adversaires finir derrière lui. Seul l'Américain Ted Ligety, quatrième le matin, a finalement fait mieux que lui pour seulement huit petits centièmes. Leader provisoire, le Norvégien Aksel Lund Svindal, déjà titré sur le super-combiné en Bavière, a quant à lui échoué au quatrième rang, derrière l'Autrichien Philip Schoerghofer, troisième à 43 centièmes, qui a confirmé sa forme du moment après son succès à Hinterstoder il y a deux semaines. Champion du monde et champion olympique en titre, le Suisse Carlo Janka a quant à lui dû se contenter de la septième place. Richard: "C'est un beau podium" Vainqueur cette saison à Adelboden et déjà deuxième derrière Ligety à Alta Badia, Cyprien Richard atteint ainsi les sommets à l'âge de 32 ans. "A cette âge-là, je veux savourer. Je suis allé la chercher, a-t-il confié au micro d'Eurosport. Quatrième, ça aurait été très difficile. Ted n'a pas volé sa médaille d'or. Avec Philipp derrière, c'est un beau podium". Outre la médaille de leur chef de file, les géantistes français peuvent s'enorgueillir d'avoir réalisé un joli tir groupé dans le top 10 avec les sixième et neuvième places de Thomas Fanara et Gauthier De Tessières à 78 et 94 centièmes du vainqueur du jour. "On a vu qu'avec Tessa c'était possible, confiait Fanara, forcément un peu déçu. Il n'y avait pas beaucoup d'écart entre les dix premiers après la première manche (il était alors classé dixième). Je n'avais rien à perdre. Il m'en manquait un peu, je sais où ils sont. Je termine à 36 centièmes du podium, il faut l'accepter". Reste désormais aux Bleus de conclure en beauté ces Mondiaux, lors des épreuves de slalom ce week-end. Nastasia Noens et Jean-Baptiste Grange ont les armes pour faire aussi bien que Worley et Richard.