Ribéry voit son appel rejeté

  • A
  • A
Ribéry voit son appel rejeté
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Français sera bien suspendu pour la finale avec le Bayern.

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Français sera bien suspendu pour la finale avec le Bayern.S'il avait su, Franck Ribéry se serait abstenu... Coupable d'avoir marché sur la cheville de Lisandro Lopez contre Lyon, en demi-finale aller de la Ligue des champions, le milieu de terrain bavarois a vu sa suspension de trois matches confirmée lundi par le Tribunal arbitral du sport (TAS). Une sanction infligée par l'UEFA que le Bayern Munich avait contestée une première fois, en vain, avant de porter l'affaire à Lausanne.Il n'y aura donc ni levée ni réduction de cette suspension. En conséquence, Franck Ribéry ne pourra pas disputer la finale de la Ligue des champions contre l'Inter Milan, le 22 mai prochain à Madrid, au stade Santiago-Bernabeu. Un coup dur pour l'international français, déjà pas épargné en cette fin de saison, qui va manquer le rendez-vous après lequel il court depuis qu'il a rejoint l'Allemagne pour franchir un palier.Ribéry présent en tribune à Madrid"Rater la finale de la Ligue des champions pour une faute est trop dur", a déclaré le président du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, qui a effectué le déplacement en Suisse avec le joueur. Pour Louis van Gaal aussi, cette absence risque de coûter cher. Car le technicien munichois se voit privé de l'une de ses principales armes, le pendant d'Arjen Robben côté gauche. "Un remplaçant jouera à sa place. Nous ne dépendons pas d'Arjen Robben ou de Franck Ribéry. Vous journalistes avez dit que nous dépendions d'eux mais nous avons souvent dit que nous ne dépendions pas d'eux", a ajouté le patron du club bavarois.Si "Kaiser Franck" va du coup pouvoir rejoindre Tignes, où les Bleus entament mardi leur préparation pour la Coupe du monde 2010, il a été autorisé par le staff tricolore à rallier la capitale espagnole pour partager un éventuel triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions avec ses partenaires. "On s'est mis d'accord avec lui et le Bayern, on prendra nos dispositions dès qu'on aura la décision du TAS qu'il joue ou non cette finale, avait indiqué dimanche le sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech, dans l'émission Téléfoot. S'il est suspendu, il monte avec nous. Mais j'ai tenu à ce qu'il reparte à Madrid pour assister à la finale avec son équipe, ses copains." Un aller-retour express qui, en cas de succès, pourrait lui redonner le moral après des semaines agitées sur le plan extra-sportif.