Ribéry-Van Gaal, le feuilleton

  • A
  • A
Ribéry-Van Gaal, le feuilleton
Franck Ribéry et Louis Van Gaal se sont largement échauffés par presse interposée.@ REUTERS
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Le joueur français et son entraîneur se sont disputés avant de se réconcilier.

Je t’aime, moi non plus. Franck Ribéry et son entraîneur, Louis Van Gaal, jouent au chat et à la souris. La semaine dernière, ils n’ont pas arrêté de se critiquer par presse interposée. Mardi, changement radical : les deux hommes se sont parlés et seraient redevenus les meilleurs amis du monde… Europe1.fr décortique pour vous la tele-novela qui secoue le foot allemand depuis une semaine.

La discorde…

Quelle crise couve le Bayern Munich ? Le champion en titre est actuellement au plus mal en championnat (8e à 14 points du leader Dortmund). Plus inquiétant encore, son entraîneur Louis Van Gaal est très critiqué par sa direction pour son manque de communication avec les joueurs.

La semaine dernière, le coach néerlandais avait taclé Franck Ribéry, le chouchou du public Bavarois. "Sa condition physique est insuffisante, proche du néant", avait déclaré Van Gaal. Et d’enfoncer le clou : "en théorie, Franck Ribéry fait partie des meilleurs joueurs du monde. Mais il faudrait qu’il le confirme".

"Kaiser Franck" n’avait pas tardé à répliquer. Sur la chaîne Sky Allemagne, "ch’ti Franck" avait déploré les paroles de son coach : "j'ai été très déçu d'apprendre ses propos dans la presse. J'aurais préféré qu'il me le dise en face. J’ai besoin de son aide et de sa confiance. Je dois parler avec lui, rigoler, sinon sur le terrain, cela ne fonctionnera pas".

Rassurer les dirigeants

Cette discorde n’est pas du goût des dirigeants du Bayern Munich. L’été dernier, ils ont tout fait pour garder le meneur de jeu français pourtant empêtré dans l'affaire Zahia. Ribéry a prolongé son contrat jusqu’en 2015, avec à la clé le plus gros salaire de la Bundesliga (10 millions d’euros annuels).

Ribéry-Van Gaal après le titre, 930

© REUTERS

Si l’ancien Marseillais a passé plus de temps à l’infirmerie que sur le terrain ces derniers mois, les patrons ne veulent pas non plus vexer la star française. Après les critiques de Van Gaal, le directeur sportif du Bayern, Christian Nerlinger, est monté au créneau : "il est évident qu’actuellement, nous ne donnons pas la meilleure image de nous. Il faut veiller à ce que cela change au plus vite".

Le président d’honneur du Bayern, Franz Beckenbauer, est allé, lui aussi de son commentaire : "je suis très surpris par les propos de Louis sur Ribéry. Van Gaal est bizarre".

"Coup de foudre"

Les remontrances ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Avant le match de Ligue des champions contre la Roma mardi, Louis Van Gaal s’est expliqué avec Franck Ribéry.

Très remonté contre son joueur la semaine dernière, l’entraîneur du Bayern Munich, Louis Van Gaal, a complètement viré sa cuti."Nous nous sommes parlé à l’hôtel et ce fut tel un coup de foudre immédiat. Ça me fait plaisir lorsque les joueurs éprouvent le besoin de me parler", a-t-il bizarrement lâché. Enthousiasme ou communication ?

Après plus de deux mois d’absence, Franck Ribéry a rejoué la semaine dernière. Si ses patrons le protègent jusqu’à présent, le Français a tout intérêt à faire ses preuves rapidement s’il ne veut pas replonger dans ce mauvais feuilleton.