Ribéry retrouve ses marques

  • A
  • A
Ribéry retrouve ses marques
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Le Français s'est illustré lors du succès du Bayern face à Dortmund (3-1).

BUNDESLIGA - Le Français s'est illustré lors deu succès du Bayern face à Dortmund (3-1). En dominant le Borussia Dortmund (3-1) à l'occasion de la 22e levée de Bundesliga, le Bayern a assuré l'essentiel ce samedi, en revenant à égalité de Leverkusen, vainqueur un peu plus tôt de Wolfsburg (2-1). Et pourtant la tâche ne s'est pas avérée aisée, loin de là... Ce sont en effet les joueurs du Borussia Dortmund qui démarrent cette rencontre pied au plancher avec d'entrée de jeu une pression immédiate installée sur le but de Butt. Et cette entame de match pour le moins haletante est à deux doigts d'être récompensée dès la 4e minute de jeu par l'ouverture du score des visiteurs et plus précisément celle de Bender qui à deux reprises voit son tir et sa tête repoussés sur leur ligne par De Michelis et Van Bommel. Une double occasion qui aurait dû sonner la révolte des Bavarois qui laissent pourtant leurs adversaires du soir monopoliser le ballon par la suite. Dés lors, la sanction est immédiate et à la 5e minute de jeu, Mohamed Zidan profite de la passivité de Van Buyten pour s'emparer du cuir aux 20 mètres afin de le propulser hors de portée de Butt (1-0). Ce but encaissé, aussi préjudiciable soit-il en ce début de rencontre, aura au moins eu le mérite de réveiller les Bavarois qui peu à peu tentent de sortir de leur base en percutant sur les côtés. Bayer et Bayern toujours co-leaders Sur un coup du sort, les protégés de Louis Van Gaal arrachent quelques instants plus tard une égalisation peu méritée par l'intermédiaire de Van Bommel quivoit sa frappe peu convaincante détournée par Lucas dans ses propres filets (1-1). Au retour des vestiaires, les Bavarois semblent déterminés à porter le ballon rapidement vers l'avant et dès la 50e, ils aggravent le score grâce à un éclair de génie de Franck Ribéry qui, d'un subtil petit pont, transmet un caviar à Robben qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets de Ziegler (2-1). Et le Tricolore ne s'arrête pas là puisque 15 minutes plus tard, c'est encore lui qui délivre une balle en profondeur à Mario Gomez venu défier puis tromper la vigilance de Ziegler une troisième et dernière fois dans ce match (3-1, 65e). Grâce à ce précieux succès acquis face à une formation du Borussia Dortmund pourtant relativement entreprenante, le Bayern ne laisse aucun répit au Bayer Leverkusen qui avait temporairement pris seul les rênes de la Bundesliga avant cette rencontre.