Ribéry-Gourcuff, le retour...

  • A
  • A
Ribéry-Gourcuff, le retour...
@ Reuters
Partagez sur :

Le néo-Lyonnais a refusé de parler de Ribéry dans une interview confisquée par son club.

Le néo-Lyonnais a refusé de parler de Ribéry dans une interview confisquée par son club. Le fantôme de Knysna et le spectre d'un Mondial en Afrique du Sud catastrophique continuent de planer sur les Bleus. Dernier exemple en date, l'affaire révélée dimanche par le journaliste Didier Roustan sur les antennes de L'Equipe TV selon qui Yoann Gourcuff aurait refusé d'évoquer Franck Ribéry lors d'un entretien avec David Astorga et l'enregistrement d'une interview pour l'émission Téléfoot, vendredi à Lyon. La nouvelle star de l'OL aurait même arraché son micro, passablement agacée à l'idée de parler de celui qui aurait été selon plusieurs sources hostile à son égard en juin dernier. Un incident qui aurait pu en rester là si l'Olympique Lyonnais n'avait pas décidé d'étouffer l'affaire en confisquant les images. Interpellé, David Astorga prévient alors sa direction qui le rappelle à Paris, décidant d'envoyer Christian Jeanpierre pour un nouvel entretien après l'intervention du président du club rhodanien, Jean-Michel Aulas. Une version plus consensuelle du face-à-face est enregistrée - zappant la question sur les supposées tensions entre Ribéry et Gourcuff durant la Coupe du monde - et proposée dimanche aux téléspectateurs. Cette nouvelle affaire extra-sportive autour de l'équipe de France ne manque pas de susciter un certain émoi alors que l'attitude de la première chaine de France est sujette à interrogations. En position de force en qualité de diffuseur prioritaire de la Ligue des champions, TF1 a pourtant courbé l'échine sous la pression du septuple champion de France, désavouant aux yeux de Didier Roustan le travail journalistique réalisé par David Astorga, auteur d'une question somme toute anodine.