Ribéry attiré par l'Espagne

  • A
  • A
Ribéry attiré par l'Espagne
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Le Français semble bien privilégier l'Espagne en cas de départ du Bayern.

BUNDESLIGA - Le Français semble bien privilégier l'Espagne en cas de départ du Bayern. "Je n'ai pris aucune décision. Je suis encore en train de réfléchir mais je mentirais si je disais qu'il n'y a pas une tendance qui se dessine." D'abord énigmatique, Franck Ribéry a eu tôt fait de préciser le fond de sa pensée dans une interview publiée ce mercredi dans les pages de l'hebdomadaire Sport Bild: "Si je décidais de ne pas rester au Bayern, j'irais très certainement en Espagne, même si Chelsea est un grand club comme le Real ou Barcelone." Autrement dit, la Premier League attendra, au bénéfice de la Liga, voire de la Bundesliga. Sous contrat avec le club munichois jusqu'en 2011, Franck Ribéry assure ne pas avoir encore tranché – "Je prendrai ma décision dans les prochaines semaines" – mais ses confessions du jour laissent clairement à penser que le championnat espagnol constitue pour lui la priorité du moment. "Je dois prendre en compte plusieurs facteurs, confie-t-il. Pas seulement ce qui est bon pour moi, mais aussi ce qui l'est pour ma femme et mes enfants." La qualité de vie serait le premier des facteurs en question: "Wahiba (son épouse, ndlr) a besoin de soleil. Ici, il pleut et il neige, elle est souvent seule quand je ne suis pas là, elle n'a pas beaucoup d'amies." Le Bayern n'a pas dit son dernier mot Reste le seul challenge sportif, manifestement, pour le convaincre désormais de demeurer Bavarois. "Je me déciderai en faveur du club où je verrai les plus belles perspectives sportives", souligne le Boulonnais. En attendant le verdict, au Bayern, l'on fait tout en tout cas pour exprimer son attachement à celui que le Kaiser en personne, Franz Beckenbauer, présentait dernièrement tel "un joueur d'exception à conserver à tout prix". "Notre but est d'obtenir de Franck qu'il prolonge son contrat avec le Bayern et je reste optimiste", déclarait la semaine dernière Karl-Heinz Rummenigge dans une émission de la ZDF. "La saison prochaine, nous aurons une belle équipe autour d'Arjen Robben et de Franck." Si le président munichois parvenait à ses fins, en retenant une année de plus son feu follet français, nul doute que l'avenir de Franck Ribéry n'en demeurerait pas moins de l'autre côté des Pyrénées.