Ribéry absent le 17 août ?

  • A
  • A
Ribéry absent le 17 août ?
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Franck Ribéry pourrait ne pas être présent le 17 août devant la commission de discipline.

EQUIPE DE FRANCE - Franck Ribéry pourrait ne pas être présent le 17 août devant la commission de discipline. C'est un nouveau camouflet en perspective pour la Fédération française de football (FFF). A la lumière des conclusions de la mission d'information chargée d'établir les responsabilités de chacun des mutins de l'équipe de France à Knysna, le Conseil fédéral avait annoncé vendredi dernier la prochaine convocation de cinq coupables présumés. Dans la ligne de mire de la FFF figurent Patrice Evra, Franck Ribéry, Nicolas Anelka, Eric Abidal et Jérémy Toulalan, autant de joueurs censés comparaitre devant la commission de discipline de la structure fédérale en tant que capitaine des Bleus, vice-capitaine, auteur d'insultes à l'encontre du sélectionneur, déserteur à l'heure d'affronter l'Afrique du Sud et rédacteur, via son avocat, de la fameuse lettre lue devant la presse par Raymond Domenech le 20 juin dernier. Seulement voilà, le Bayern Munich, club où évolue Franck Ribéry, n'a pas franchement envie de coopérer, très peu concerné évidemment par cette affaire franco-française, et n'a aucune intention de libérer son international tricolore ce 17 août. Via un courrier adressé au président intérimaire de la FFF Fernand Duchaussoy, Karl-Heinz Rummenigge, membre influent du directoire munichois, s'en explique clairement, et fermement: "La Fédération française n'a pas le droit de soustraire arbitrairement Franck Ribéry à ses obligations envers le Bayern. La préparation de la prochaine saison de Bundesliga passe avant la résolution des conflits nés à la Coupe du monde par la Fédération française." A la lecture des règlements de la Fédération internationale de football (Fifa), effectivement, le Bayern n'est pas tenu de consentir à cet effort, ce que ne manque pas de souligner l'ancienne gloire du ballon rond allemand: "Cette convocation n'a pas été fixée avec l'accord du Bayern Munich. Selon les statuts de la FIFA, les clubs n'ont l'obligation de libérer leurs joueurs que pour les dates prévues dans le calendrier international. Ce qui n'est pas le cas ici. Pour cette raison, le Bayern Munich ne laissera pas Franck Ribéry aller à cette audition." L'argument bavarois ayant d'autant plus de force que le tenant de la Bundesliga aura deux matches à honorer la semaine prochaine: le lundi 16 en Coupe d'Allemagne et le vendredi 20 pour la reprise du championnat.