Ribéry à la place de Gourcuff?

  • A
  • A
Ribéry à la place de Gourcuff?
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Le Boulonnais pourrait mener le jeu face au Mexique.

EQUIPE DE FRANCE - Le Boulonnais pourrait mener le jeu face au Mexique.Tactique: Ribéry remplace GourcuffL'entraînement du jour, qui a duré environ une heure et demie, s'est achevé par une opposition à 8 contre 8. Raymond Domenech n'a évidemment pas dévoilé le schéma tactique qu'il envisage de mettre en place jeudi à Polokwane face au Mexique mais le sélectionneur tricolore a toutefois fait évoluer deux formules offensives. La première était composée du quatuor aligné contre l'Uruguay (de gauche à droite), à savoir Ribéry, Gourcuff, Govou et Anelka comme avant-centre. Dans la seconde, Ribéry prenait la place de Gourcuff dans l'axe et Malouda prenait le flanc gauche. A noter que Squillaci a pris la place de Gallas quand ce dernier a stoppé la séance.Inquiétude pour Gallas ?40 minutes environ après le début de l'entraînement de ce lundi, William Gallas a laissé ses camarades alors que les Bleus effectuaient une petite opposition (voir plus bas). Le défenseur central des Bleus a quitté le « Field of Dreams » accompagné d'un kiné. L'encadrement des Bleus a précisé que le joueur d'Arsenal souffrait "d'une petite gêne musculaire sans gravité", mais sans mentionner à quel endroit. Si le Gunner a vu sa séance écourtée par "mesure de précaution", et si la communication tricolore se veut non alarmante, il existe peut-être des raisons de s'inquiéter. On ne sait pas en effet si le Gunner a ressenti une douleur au niveau du mollet gauche, celui-là même qui l'avait contraint à un arrêt de plusieurs semaines avant le début de la préparation à Tignes.Les Bleus devant l'écran, Carrasso blesséLa matinée de lundi a été consacrée à une séance vidéo pendant que les trois gardiens de but se dégourdissaient les gants sur le « Field of Dreams » en compagnie de Bruno Martini et Fabrice Grange. Une séance marquée par la blessure musculaire à la cuisse gauche de Cédric Carrasso. Absent de l'entraînement de l'après-midi ouvert au public (il y avait une grosse centaine d'invités), le dernier rempart bordelais souffre d'une contracture aux ischio-jambiers.Les VIP tombent à l'eauIls devaient être 400, on en a finalement comptabilisés une grosse centaine. La plupart des invités conviés à assister à l'entraînement public des Bleus ce lundi, ont rebroussé chemin la faute à des conditions météos (pluie et vent) suffisamment dissuasives pour ne pas mettre un habitant de Knysna dehors. La formation française en Afrique du SudAu-delà d'un coup de main financier de 100 000 euros destiné à la rénovation du terrain de Dam se Bos, le passage des Bleus dimanche dans ce township de Knysna se voulait plus élargi. "Nous sommes ici pour sceller un projet de formation d'éducateurs et de footballeurs à Knysna", annonçait Rama Yade dans la salle communale de Dam se Bos. Des jeunes âgés de 6 à 18 ans bénéficieront de ce projet qui est estimé à 200 000 euros, poursuivait la secrétaire d'Etat aux sports.Les apprentis footballeurs seront encadrés par des éducateurs formés pendant huit mois, à partir de septembre, par des cadres français. "Si les retombés sont positives, le projet sera reconduit pour deux ans", indiquait Eleanore Bouw-Spies, la maire de Knysna. "On veut laisser un héritage, une manière de remercier les gens de Knysna de leur accueil qui a été extraordinaire", concluait Jean-Pierre Escalettes, le président de la FFF, avant d'être salué par les incontournables vuvuzelas.Les bougies pour MaloudaNé le 13 juin 1980 à Cayenne, Florent Malouda a rejoint les trentenaires dimanche soir à l'hôtel des Bleus au cours d'une petite cérémonie préparée par le personnel du Pezula. Au menu, chant local et gâteau au chocolat.