Rezaï s'offre Henin

  • A
  • A
Rezaï s'offre Henin
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Aravane Rezaï a dominé Justine Henin (4-6, 7-5, 6-0) lors du premier tour à Madrid.

TENNIS - Aravane Rezaï a dominé Justine Henin (4-6, 7-5, 6-0) lors du premier tour à Madrid.C'est à se demander quelle joueuse du circuit va pouvoir se prémunir du rôle de favorite à la veille des Internationaux de France... Au lendemain de la nouvelle éviction prématurée de Svetlana Kuznetsova - la reine de Roland-Garros en titre - et alors que l'ancienne n°1 mondiale Dinara Safina revient tout juste de blessure, le tournoi de Madrid a fait une nouvelle victime de choix, dimanche, dès le premier tour: Justine Henin. Une petite sensation parce que l'intéressée restait sur une semaine probante, et triomphante, à Stuttgart. Une grande sensation vue de l'Hexagone parce que son bourreau n'est autre qu'Aravane Rezaï.Jamais les deux joueuses ne s'étaient affrontées jusqu'alors sur le circuit professionnel, mais ça n'a pas empêché la Française de jouer crânement sa chance d'entrée de match. A 2-1 en sa faveur dans la première manche, la Stéphanoise s'emparait du service de son adversaire, avant de céder à 4-2, pour finalement concéder le set 4-6. Simple contretemps... Agressive dès l'amorce du deuxième acte, Aravane Rezaï avait tôt fait une nouvelle fois de conquérir la mise en jeu de la Belge. A 3-0, cette dernière trouvait bien les ressources pour revenir à 3-3, s'accrochant jusqu'à 5-5, avant de baisser pavillon. De manière irréversible.Abandonnée par sa première balle Justine Henin finissait par lâcher le deuxième set (7-5) et subissait une véritable correction dans la troisième manche. La Franco-Iranienne remportait huit jeux de rang pour infliger à la Wallonne sa première défaite de la saison sur terre battue (4-6, 7-5, 6-0). Une performance d'autant plus remarquable qu'elle n'avait guère brillé jusqu'alors sur la surface, à l'exception peut-être de sa précieuse victoire en barrages de Fed Cup face à l'Allemagne. Sortie d'entrée à Barcelone et aux deuxièmes tours des tournois de Marbella et de Rome, Aravane Rezaï tient son succès référence sur le revêtement ocre cette année. De bon augure à quinze jours de la grand-messe de la Porte d'Auteuil.