Revoilà l'AJA !

  • A
  • A
Revoilà l'AJA !
Partagez sur :

L'AJA, qui reste sur huit matches sans défaite toutes compétitions confondues, tentera de confirmer son retour au premier plan à Saint-Etienne, samedi soir, lors de la 14e journée de Ligue 1. Mal en point en début de saison, les Auxerrois ont appris à jouer sans Jelen, leur buteur maison. Et retrouvent l'ambition.

L'AJA, qui reste sur huit matches sans défaite toutes compétitions confondues, tentera de confirmer son retour au premier plan à Saint-Etienne, samedi soir, lors de la 14e journée de Ligue 1. Mal en point en début de saison, les Auxerrois ont appris à jouer sans Jelen, leur buteur maison. Et retrouvent l'ambition. "On verra après Rennes..." Aussi prudent que l'était Guy Roux, Jean Fernandez a voulu attendre d'affronter le Stade Rennais pour se prononcer sur la dynamique, bonne ou pas, de l'AJA. Après la victoire de ses joueurs (2-1), il a vu: Auxerre n'est plus à prendre à la légère. "C'est un match référence parce que Rennes n'avait pas perdu à l'extérieur jusqu'à présent et je crois même qu'ils n'avaient pas encaissé plus d'un but à l'extérieur. C'était un match de qualité et j'espère que l'on va continuer", a-t-il ainsi apprécié sur Foot+ après la rencontre. A l'aube d'un déplacement jamais simple à Saint-Etienne, dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1, le club bourguignon est l'équipe en forme du moment. Neuvièmes du classement à seulement quatre points du leader brestois, les hommes de Jean Fernandez profitent il est vrai d'un championnat dense et ouvert. Mais ils ne doivent leur redressement qu'à eux-mêmes puisqu'ils n'ont plus perdu depuis leur déplacement à Amsterdam contre l'Ajax en Ligue des champions (1-2), le 19 octobre. Soit huit matches sans défaite toutes compétitions confondues. Qui dit mieux ? La vie sans Jelen Auxerre avait pourtant inquiété en début de saison. Il y avait même de quoi se demander, en voyant leur avant-dernière place à la mi-septembre, si leur qualification en C1 n'était finalement pas une anomalie que les Icaunais allait payer cher jusqu'au printemps prochain. Mais malgré les blessures, qui ont notamment décimé leur secteur offensif, les Bourguignons ont petit à petit rattrapé leur retard. Au point de redevenir un candidat sérieux à l'Europe. L'absence prolongée de Jelen, si difficile à gérer cet été, n'est désormais plus un problème. Car l'AJA, troisième du dernier exercice, a su s'adapter sans son attaquant polonais, opéré lundi d'un genou. Contout, Olliech, Sammaritano, recruté à Vannes en toute fin de mercato, Quercia et même Pedretti, auteur de cinq buts, ont pris le relais à la finition. Le danger vient de partout. Une mauvaise nouvelle pour les Verts qui, eux, sont en pleine crise de confiance avant ce match à Geoffroy-Guichard. Arriveront-ils à contenir une formation auxerroise qui, il y a dix jours à peine, les avaient stoppés en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (2-0) ?