Réveillez le Lyonnais qui est en vous !

  • A
  • A
Réveillez le Lyonnais qui est en vous !
@ olweb.fr
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Petit guide du parfait supporter lyonnais face au Bayern Munich.

LIGUE DES CHAMPIONS - Petit guide du parfait supporter lyonnais face au Bayern Munich.Vous supportez l'OM, le PSG ou les Girondins de Bordeaux, mais mercredi soir, vous abandonnez votre clocher pour soutenir l'Olympique Lyonnais, opposé au Bayern Munich en demi-finale de la ligue des Champions ? Europe1.fr accompagne l'union sacrée des supporters chauvins et vous propose de réveiller (pour une soirée) le Lyonnais qui sommeille en vous. Une tenue adéquate. Remisez au placard le maillot de Tony Vairelles que vous arborez fièrement depuis des années. L'Olympique Lyonnais a fait les choses en grand pour la première demi-finale européenne du club. En plus du traditionnel maillot des Gones pour la Ligue des Champions, vous pourrez vous procurer le T-shirt One more step, édité spécialement pour la double confrontation contre les Allemands du Bayern. Ajoutez à ça l'écharpe, le survêtement, et le pendentif OL pour madame, et vous serez prêts à entonner les chants de supporters.Une discographie à jour. Mercredi soir à Munich, les supporters lyonnais qui ont fait le difficile déplacement - nuage de cendres oblige -, porteront haut les couleurs de leur club, mais devront se faire entendre dans une Allianz-Arena tout acquise aux Munichois. Il vous reste quelques heures pour réviser les classiques que vous clamerez devant votre télé. On retiendra le traditionnel "Qui ne saute pas n'est pas lyonnais", "Ces couleurs que nous défendons", adaptation du Connemara de Michel Sardou, ou le bien-nommé "Toute l'Europe je traverserais..." Vous pouvez faire l'impasse sur le fameux "La La La"...Les chants lyonnais par les Bad Gones, kop de supporter :Un environnement propice. Un match de foot réussi se joue aussi en tribune, ou sur un canapé moelleux, c'est selon. Une fois confortablement installé, ouvrez une bouteille de bière brassée à Lyon ou un bon Côtes-du-rhône (à consommer avec modération), découpez quelques tranches de rosette, et profitez du match en digérant tranquillement la cervelle de Canuts et les quenelles de brochets que vous n'aurez pas manqué d'ingérer dans les vestiaires. Des coéquipiers au niveau. Si vous décidez - pour le plus grand malheur de TF1 - de vous réunir entre amis pour le match, n'oubliez pas de contacter le supporter lyonnais de votre répertoire. Il saura vous remettre dans le droit chemin quand vous sortirez le pastis à la mi-temps ou que vous enfilerez votre maillot du Stade Malherbe de Caen. Vous pourrez aussi en profiter pour réviser l'histoire du club, des championnats de Ligue 2 des années 50 aux années Juninho... Vous voilà paré pour vibrer pendant une heure et demie au rythme des exploits lyonnais. Après le coup de sifflet final, vous pourrez reprendre une activité normale.