Réveillère : "Bordeaux avant le Bayern"

  • A
  • A
Réveillère : "Bordeaux avant le Bayern"
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le latéral lyonnais ne se projette pas encore sur la Ligue des champions.

LIGUE 1 - Le latéral lyonnais ne se projette pas encore sur la Ligue des champions. Prendre les matches les uns après les autres n'est pas seulement une tarte à la crème du discours footballistique. C'est aussi la réalité de la semaine de l'Olympique lyonnais. Samedi, les joueurs de Claude Puel se rendront à Bordeaux, pour une rencontre charnière dans la lutte pour le titre et la Ligue des champions. Mercredi prochain, ils disputeront la demi-finale aller de la Ligue des champions à Munich, face au Bayern. Et lorsque l'on évoque cette rencontre historique dans l'histoire du club avec Anthony Réveillère, il nous ramène à Chaban-Delmas. "Vous, vous pensez au Bayern, mais nous, on pense à Bordeaux, un match très important pour le titre et la Ligue des champions, a-t-il expliqué, mardi, dans Europe 1 Foot. C'est bien de jouer un gros samedi, à quatre jours du match aller de Ligue des champions. On aura un gros combat à livrer à Chaban-Delmas. On sera totalement concerné par ce match, face à une équipe à laquelle il ne reste que le Championnat." Ecoutez Anthony Réveillère sur Europe 1: Dix jours après les avoir éliminés de la Ligue des champions, les Lyonnais auront-ils un avantage psychologique sur leurs adversaires bordelais avant le match de samedi ? "Quelque part oui, reconnaît Réveillère. Bordeaux a perdu la finale de la Coupe de la Ligue, on s'est qualifiés face à eux. On a quand même un petit avantage. Ils sont dans une mauvaise passe. Jusqu'où ça ira ? Après notre match, j'espère. On a eu cette passe difficile en novembre - décembre. Je préfère l'avoir vécue à cette période plutôt que maintenant. Que ce soit par rapport aux finales, de la Ligue ou de la Coupe de France, à la Ligue des champions, au titre, c'est là où il faut être présent." Et pour le moment, Lyon répond présent dans ce sprint final, comme souvent d'ailleurs cette saison dans les moments difficiles. "On a été confronté à pas mal de blessures. Quand Cris s'est blessé, Maxime Gonalons avait assuré l'intérim, notamment à Liverpool. Je pense aussi au Real. Jean-Alain Boumsong s'est blessé à la mi-temps et Jérémy (Toulalan) l'a remplacé, avec réussite. On répond présent, au courage, à la solidarité." Malgré la proximité du match de Bordeaux, crucial dans la course à la Ligue des champions, Réveillère concède que les joueurs de l'OL, chacun de leur côté, commencent à penser à la double confrontation face au Bayern. "Chacun dans sa tête, on élabore des scénarios, explique-t-il. On est content d'avoir la possibilité de se qualifier à Gerland. Jusque là, on s'est qualifié deux fois de suite à l'extérieur. On pense à cette qualification. Mais il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Il faudra faire un bon résultat à Munich pour espérer se qualifier pour la finale." Et un bon résultat à Bordeaux pour se mettre en confiance.