Retour perdant pour Noah

  • A
  • A
Retour perdant pour Noah
Partagez sur :

Joakim Noah imaginait sans doute meilleure reprise. Pour son premier match avec les Bulls depuis plus de deux mois, l'intérieur français a en effet goûté à la défaite. S'il a notamment signé 16 rebonds, ses Bulls se sont inclinés à Toronto 118-113. A l'inverse, Tony Parker a été décisif dans le succès des Spurs face au Thunder.

Joakim Noah imaginait sans doute meilleure reprise. Pour son premier match avec les Bulls depuis plus de deux mois, l'intérieur français a en effet goûté à la défaite. S'il a notamment signé 16 rebonds, ses Bulls se sont inclinés à Toronto 118-113. A l'inverse, Tony Parker a été décisif dans le succès des Spurs face au Thunder. Ils sont tous là ! Si ce n'est Pape Sy, qui fait ses gammes en NBDL, les Bleus sont en effet désormais au complet. Pour la première fois de la saison, l'infirmerie tricolore est enfin vide. Après Rodrigue Beaubois, la semaine dernière, c'est en effet Joakim Noah qui a fait son retour sur les parquets de la Ligue, deux mois après avoir dû passer par la case bloc opératoire pour soigner une blessure au pouce de la main gauche. Retour perdant pour l'intérieur tricolore puisque les Bulls sont allés s'incliner à Toronto 118-113... «Ce n'est évidemment pas le résultat que j'attendais, mais il ne faut pas s'arrêter à cette défaite. On doit continuer à se battre et repartir de l'avant.» devait reconnaître le Français à l'issue de la rencontre. L'ancien Gator n'a pourtant pas démérité pour cette rentrée: s'il s'est montré discret en attaque avec 7 points à 3 sur 7 aux tirs, Noah a en effet repris ses bonnes habitudes au rebond avec 16 prises en 25 minutes. Le temps de brièvement croiser Alexis Ajinça sous les couleurs canadiennes, le Français des Raptors ayant droit à 8 minutes de jeu pour 4 points à 2 sur 3 aux tirs et 2 rebonds. Autre Bleu qui n'a fait que passer ce mercredi, Kevin Seraphin a été encore plus discret avec 1 rebond et 1 passe en 10 minutes, l'ancien Choletais en étant quitte pour une énième défaite avec ses Wizards, battus 117-94 chez les Sixers. Pour en finir avec les battus de la nuit, Nicolas Batum a, lui, été bien plus prolifique avec ses 22 points à 7 sur 16 et 4 passes en 44 minutes, mais si les Blazers ont fait la course en tête face aux Lakers, ce sont bien les champions en titre qui ont eu le dernier mot, l'emportant 101-106 en prolongation. Au rayon vainqueurs, Ronny Turiaf a donc profité de l'arrivée de Carmelo Anthony, et surtout du départ de Mozgov, pour retrouver sa place dans le cinq majeur des Knicks. A défaut d'un temps de jeu plus conséquent, le Martiniquais n'affichant en effet que 20 minutes de présence pour 6 points à 3 sur 3 aux tirs, 5 rebonds, 1 passe et 1 contre. Egalement titulaire avec les Mavs, Rodrigue Beaubois a eu droit à 22 minutes de jeu pour le troisième match de sa saison. Alors que Dallas a déroulé pour s'imposer 118-99 face à Utah, l'ancien Choletais y a été de ses 10 points à 4 sur 6 aux tirs et 4 passes. Plus maladroit, Mickael Pietrus, est sorti du banc pour inscrire 11 points à 3 sur 10 en 18 minutes avec les Suns, Phoenix reprenant par un succès 105-97 face aux Hawks. Enfin, le meilleur pour la fin: Tony Parker a, lui, été le premier artisan du nouveau succès des Spurs face au Thunder. Le meneur français a non seulement été le meilleur marqueur texan avec 20 points à 6 sur 14 aux tirs, 5 rebonds et 3 passes, mais il a également inscrit un panier crucial dans les ultimes secondes pour permettre à San Antonio de l'emporter 109-105 face à Oklahoma City.