Retour long de ligne

  • A
  • A
Retour long de ligne
Partagez sur :

Rendez-vous de la rédaction, Retour long de ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de la semaine écoulée sur la planète tennis. Finaliste à Linz le week-end dernier, Dominika Cibulkova a remporté son premier titre sur le circuit WTA, dimanche à Moscou. De leur côté, Janko Tipsarevic et Gaël Monfils, vainqueurs à Moscou et Stockholm, se disputent toujours une place pour le Masters. Un sésame que n'obtiendra pas Marion Bartoli chez les filles...

Rendez-vous de la rédaction, Retour long de ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de la semaine écoulée sur la planète tennis. Finaliste à Linz le week-end dernier, Dominika Cibulkova a remporté son premier titre sur le circuit WTA, dimanche à Moscou. De leur côté, Janko Tipsarevic et Gaël Monfils, vainqueurs à Moscou et Stockholm, se disputent toujours une place pour le Masters. Un sésame que n'obtiendra pas Marion Bartoli chez les filles... LA JOUEUSE DE LA SEMAINE : Dominika Cibulkova Si Victoria Azarenka, lauréate de son troisième tournoi de l'année au Luxembourg, a l'habitude des cérémonies de trophée, Dominika Cibulkova a découvert dimanche à Moscou les joies de ce petit défilé... dans la peau de l'heureuse gagnante. Après trois échecs en finale, le dernier datant du week-end dernier à Linz, la Slovaque a débloqué son palmarès en mettant la main sur le tournoi russe, au terme d'une partie très disputée face à l'Estonienne Kaia Kanepi (3-6, 7-6, 7-5). "Je me consacre à obtenir cette victoire depuis si longtemps. Je suis vraiment contente de finir par remporter mon premier titre, a expliqué la nouvelle 17e joueuse mondiale. C'est le plus beau jour de ma carrière. J'ai attendu ce premier titre tellement longtemps. C'est vraiment un accomplissement". Et puis une dotation d'un million de dollars pour un premier sacre, ça valait le coup d'attendre... LE COUP GAGNANT DE LA SEMAINE : Janko Tipsarevic Même quand Novak Djokovic prend congé du circuit, le tennis serbe est à la fête en cette année 2011. Dans une finale 100% serbe à Moscou, Janko Tipsarevic a battu Viktor Troicki (6-4, 6-2) pour s'offrir le deuxième titre ATP de sa carrière. Le deuxième après celui décroché en septembre à Kuala Lumpur. "C'est définitivement la meilleure saison de ma carrière car j'ai remporté deux titres cette saison", a déclaré le natif de Belgrade. Ce succès lui rapporte 250 points et lui permet surtout de se replacer dans le Top 10 de la Race. De quoi envisager un billet pour le Masters de Londres, chose inimaginable au début de saison. "Même si j'en parle, je ne veux pas trop penser à Londres. Mais je sais que ce tournoi était une belle opportunité de s'en rapprocher. Chaque point compte pour rejoindre Londres désormais. Cela va être très compliqué mais ce n'est pas impossible." La lutte pour les trois derniers tickets s'annonce en effet musclée. LA DOUBLE-FAUTE DE LA SEMAINE : Marion Bartoli Agnieszka Radwanska lui avait pourtant laissée la porte ouverte en s'inclinant dès le premier tour du tournoi de Moscou. Mais Marion Bartoli, qui devait remporter le tournoi russe pour s'assurer d'un billet pour le Masters d'Istanbul, l'a brusquement refermé, renonçant, la mort dans l'âme, à son quart de finale à cause d'un maudit virus. Un coup du sort qui tombe vraiment mal pour la numéro un française, exténuée par l'enchaînement de tournois et un déplacement express entre Osaka et la capitale russe. "Je crois que mon corps tout entier a besoin de repos", a expliqué Bartoli qui se contentera du statut de remplaçante en Turquie. Une situation qu'elle connait bien, puisqu'en 2007, l'Auvergnate avait fait ses premiers pas au Masters en profitant du forfait de dernière minute de Serena Williams. C'est donc avec optimisme que Bartoli attend à Istanbul des nouvelles de Maria Sharapova, en délicatesse avec sa cheville. LE BLEU DE LA SEMAINE : Gaël Monfils Retour gagnant pour Gaël Monfils. Un an après son dernier titre à Montpellier, Gaël Monfils a renoué avec le succès à Stockholm, grâce à une victoire en trois sets sur Jarkko Nieminen (7-5, 3-6, 6-2). Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un tableau relevé pour un retour à la compétition avec la présence des serveurs Tomic, Anderson et Raonic, mais aussi à des statistiques très modestes dans l'ultime match d'un tournoi (3 victoires en 14 finales, avant dimanche). La Parisien était d'ailleurs le seul membre du Top 15 à ne pas avoir remporté le moindre tournoi cette saison. Mais sa régularité pourrait néanmoins lui valoir une place pour le prochain Masters de Londres puisque les 250 points glanés en Suède lui permettent de grimper à la quatorzième place à la Race et de conserver ses espoirs de qualification. Il va néanmoins falloir que Monfils chauffe Bercy pour le voir répondre à l'appel de Londres. BRUITS DE COULOIRS : Michaël Llodra sur liste noire ? Dans la boîte à souvenirs de Michaël Llodra, il y avait cette semaine une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c'est ce premier titre de la saison décroché dimanche à l'Open d'Orléans, tournoi challenger. La mauvaise, c'est cette information, à prendre avec des pincettes dévoilée, par le SvD Sport. Le média suédois a en effet publié la liste noire qu'aurait établie la Tennis Integrity Unit, l'organisme chargé de surveiller la corruption dans le tennis professionnel. Sur cette fameuse liste, figurerait quatorze joueurs et six joueuses dont le Parisien mais également Philipp Kohlschreiber, Nikolay Davydenko, Janko Tipsarevic ou Francesca Schiavone. La Tennis Integrity Unit nie en bloc ces allégations.