Retour long de ligne

  • A
  • A
Retour long de ligne
Partagez sur :

Rendez-vous de la rédaction, Retour long de ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de la semaine écoulée sur la planète tennis. Andy Murray a parfaitement entamé la tournée indoor en remportant le tournoi de Bangkok. Janko Tipsarevic a célébré son premier titre à Kuala Lumpur, tandis que Caroline Wozniacki s'est égarée à Tokyo. Enfin, le court n°1 de Wimbledon pourrait bientôt être doté d'un toit.

Rendez-vous de la rédaction, Retour long de ligne vous propose de revenir sur les faits marquants de la semaine écoulée sur la planète tennis. Andy Murray a parfaitement entamé la tournée indoor en remportant le tournoi de Bangkok. Janko Tipsarevic a célébré son premier titre à Kuala Lumpur, tandis que Caroline Wozniacki s'est égarée à Tokyo. Enfin, le court n°1 de Wimbledon pourrait bientôt être doté d'un toit. LE JOUEUR DE LA SEMAINE : Andy Murray Quand ce n'est pas une finale d'un tournoi du Grand Chelem, Andy Murray gagne. Il l'a encore prouvé ce dimanche en remportant l'épreuve de Bangkok, son troisième titre de la saison après ceux décrochés au Queen's et à Cincinnati. En moins de cinquante minutes, l'Ecossais a fait plier l'Américain Donald Young (6-2, 6-0), qui disputait sa première finale sur le circuit ATP. "Au regard de mon niveau de jeu, c'est un très bon début (dans la tournée indoor)", a estimé Murray après la rencontre. Son objectif est désormais de déloger Roger Federer à la troisième place mondiale. "Roger joue toujours très bien dans les tournois européens sur dur. Je vais devoir gagner beaucoup de matches pour finir troisième, a-t-il concédé. C'est l'objectif et je vais bosser dur pour me donner une chance d'y arriver." Federer est prévenu. LE COUP GAGNANT DE LA SEMAINE : Janko Tipsarevic La cinquième occasion est la bonne pour Janko Tipsarevic. Après quatre échecs en finale, dont deux cette saison à Delray Beach et Eastbourne, le Serbe de 27 ans a remporté le premier titre de sa carrière à Kuala Lumpur grâce à sa victoire en finale contre Marcos Baghdatis (6-4, 7-5). Parmi les joueurs du top 20, il était le seul à ne pas avoir encore le moindre trophée dans sa vitrine. Anomalie réparée au terme d'une belle semaine en Malaisie, où il n'a pas lâché un seul set. Tipsarevic, qui réalise la meilleure saison de sa carrière avec notamment une place en quart de finale à l'US Open, va grimper au 13e rang mondial, son meilleur classement. A compter de lundi, il y aura donc trois Serbes parmi les quinze premiers mondiaux (avec Novak Djokovic et Viktor Troicki), soit autant que les Espagnols et les Français, les deux contingents les mieux représentés jusqu'alors. LA DOUBLE-FAUTE DE LA SEMAINE : Caroline Wozniacki Pour son tournoi de reprise après sa demi-finale perdue à l'US Open, Caroline Wozniacki s'est arrêtée dès les huitièmes de finale à Tokyo. La Danoise, tenante du titre au Japon, a chuté en trois manches contre Kaia Kanepi (7-5, 1-6, 6-4), pour la revanche de la finale 2008. La n°1 mondiale avait déjà donné des signes de fragilité pour son entrée en lice face à Jarmila Gajdosova, qu'elle a dominée difficilement en trois manches (6-1, 6-7, 6-3). La semaine prochaine à Pékin, le scénario pourrait être le même puisqu'en cas de victoire contre Hradecka au premier tour, Wozniacki retrouverait Gajdosova, avant un éventuel huitième contre Kanepi. L'occasion d'effacer sa contreperformance japonaise. LES BLEUS DE LA SEMAINE : Gaël Monfils et Gilles Simon Il n'y avait que deux Français engagés cette semaine sur le circuit ATP. A Bangkok, Gaël Monfils et Gilles Simon se sont hissés jusqu'en demi-finales, avant de sortir du tournoi de manière contrastée. Le Parisien, peut-être en manque de rythme pour son retour à la compétition après avoir soigné son coude, a raté l'occasion de disputer une deuxième finale cette saison en laissant à Donald Young (4-6, 7-6, 7-6) alors qu'il avait le match en mains. Simon, lui, a logiquement perdu contre Andy Murray, le futur vainqueur, mais le Niçois a titillé le n°4 mondial (6-2, 3-6, 6-2). Du côté de Tokyo, les joueuses tricolores n'étaient que deux également: Marion Bartoli a atteint les quarts, battue par Victoria Azarenka (7-5, 6-0), et Pauline Parmentier a chuté d'entrée contre Julia Goerges (6-3, 6-4). BRUITS DE COULOIRS : Un toit sur le court n°1 de Wimbledon ? Après avoir équipé le Centre Court d'un toit, les organisateurs de Wimbledon songent à faire de même sur le court n°1. Philipp Brook, le président du All England Club, a évoqué cette possibilité lors de la présentation du projet Wimbledon 2020. "Nous pensons à installer un toit pour couvrir le court n°1. Ce serait faire part de négligence de ne pas considérer sérieusement cette possibilité. Quand le nouveau court n°1 a été construit en 1996, cela avait été réalisé dans l'optique d'installer un toit plus tard, a-t-il expliqué devant la presse jeudi. La structure est telle, qu'elle peut supporter un toit aujourd'hui. En couvrant ce terrain, nous pourrions diffuser les matches en direct, cela permettrait aussi de satisfaire une certaine partie du public, et enfin, d'améliorer les conditions du tournoi, notamment en cas d'intempéries lors de la deuxième semaine." Voilà donc une avancée de plus pour le tournoi du Grand Chelem britannique.