Reprise mitigée pour Phelps

  • A
  • A
Reprise mitigée pour Phelps
Partagez sur :

Après un break de neuf mois, Michael Phelps n'a certes rien perdu de ses capacités. Vendredi, l'Américain, octuple champion olympique à Pékin, a remporté les finales du 100 mètres papillon et du 200 mètres nage libre à Charlotte. Mais samedi, la star américaine a été battue par son compatriote Aaron Peirsol en finale du 100 m dos. Détenteur du record du monde, Frédérick Bousquet a remporté quant à lui le 50 m.

Après un break de neuf mois, Michael Phelps n'a certes rien perdu de ses capacités. Vendredi, l'Américain, octuple champion olympique à Pékin, a remporté les finales du 100 mètres papillon et du 200 mètres nage libre à Charlotte. Mais samedi, la star américaine a été battue par son compatriote Aaron Peirsol en finale du 100 m dos. Détenteur du record du monde, Frédérick Bousquet a remporté quant à lui le 50 m.Deux finales, et deux victoires. Michael Phelps avait parfaitement débuté la réunion de Charlotte vendredi. Les séries avaient pourtant laissé entendre qu'il n'était pas au mieux pour son retour dans les bassins. Et c'est vrai, l'Américain n'a pas survolé tant que ça le 100 mètres papillon et le 200 mètres nage libre. Mais il les a quand même remportés. Neuf mois après ses huit médailles d'or aux Jeux Olympiques de Pékin, et après trois mois de suspension infligés par sa fédération pour avoir été photographié en train de fumer du cannabis, le natif de Baltimore a répondu présent. la journée de samedi a en revanche était plus compliquée.Son compatriote Darvis Tarwater avait tenté de le faire déchanter en remportant les séries du 200 mètres nage libre, distance dont le champion olympique est le recordman du monde avec un temps de 1'42"96. Mais Michael Phelps, troisième de ces premières longueurs, a vite repris le dessus en finale, avec un chrono de 1'46"02, pour terminer devant Peter Vanderkaay (1'46"71) et Darvis Tarwater (1'47"35). Une marque encore loin de ses plus rapides, mais qui confirme bien qu'il est toujours un nageur hors-pair.Un constat qu'il a confirmé sur le 100 mètres papillon. D'abord en remportant les séries, puis la finale, en 51"72, devant Tyler McGill (52"76) et Corney Swanepoel (53"22). En attendant les championnats du monde à Rome, l'Américain a préférer éviter un duel avec Frédérick Bousquet en finale du 50 mètres nage libre samedi. Après son huitième chrono des demi-finales (23''24), il a décidé de ne pas s'aligner en finale au cours de laquelle le recordman du monde français (20''94) s'est imposé en 21''33. Présent en revanche en finale du 100 m dos, Phelps (53''79) a dû s'incliner face à son compatriote Aaron Peirsol (53''32). Sa première défaite, toute course confondue, depuis un an qui lui a laissé un goût amer: "Quelque soit la course, je n'aime pas perdre". Le protégé de Bob Bowman prépare déjà sa revanche.