Renversant Schalke

  • A
  • A
Renversant Schalke
Partagez sur :

Mené deux buts à rien à la pause sur le terrain de Mayence, Schalke 04 a trouvé les ressources pour renverser la vapeur et s'imposer (4-2), dimanche, dans le cadre de la 3e journée de Bundesliga. Un succès qui permet au club de Gelsenkirchen de s'emparer de la 4e pace, avec le même nombre de points que le Borussia Dortmund ou le Bayern Munich.

Mené deux buts à rien à la pause sur le terrain de Mayence, Schalke 04 a trouvé les ressources pour renverser la vapeur et s'imposer (4-2), dimanche, dans le cadre de la 3e journée de Bundesliga. Un succès qui permet au club de Gelsenkirchen de s'emparer de la 4e pace, avec le même nombre de points que le Borussia Dortmund ou le Bayern Munich. Dix ans que les fans de Schalke 04 n'avaient pas vu ça. Pour la première fois depuis le 19 mai 2001 et une victoire contre Unterhachting (5-3), l'un des clubs phares de la Ruhr a réussi un exploit: celui de s'imposer après avoir été mené de deux buts. La performance a été réalisée dimanche par les troupes de Ralf Rangnick sur le terrain de Mayence, pourtant leader de Bundesliga à l'aube de cette 3e journée, après deux victoires en autant de matches. Une formation qui n'aura pas le loisir de répéter sa bonne série de l'été 2010, qui l'avait vu remporter ses sept premiers matches du championnat d'Allemagne avant de connaître une baisse de régime pour finalement passer la ligne d'arrivée à la 5e place. Les locaux s'étaient pourtant mis dans les meilleures conditions pour glaner un troisième succès de rang en ce début de saison, après s'être offert les scalps de Leverkusen (2-0) et de Fribourg (2-1). Après 12 minutes de jeu, "Die Nullfünfer" pense même avoir plié la rencontre en ayant pris deux longueurs d'avance au tableau d'affichage. Dès la 8e minute, Ivanschitz reprend un coup franc de Stieber pour ouvrir la marque (1-0). Dans la foulée, Fährmann est loin de faire oublier Neuer en repoussant péniblement un tir lointain d'Allagui dans les pieds de Soto, qui ne se fait pas prier pour doubler la mise (2-0, 12e). Le premier acte est à sens unique et les visiteurs absents des débats. La Ligue Europa bien préparée Dans ce contexte, difficile d'imaginer une fin de match favorable pour les visiteurs. C'est pourtant ce qui se produit, Huntelaar se chargeant de redonner espoir aux siens sur un service de Raul, le légendaire Espagnol ne manquant de se distinguer quelques heures après avoir assuré qu'il irait au terme de son contrat (2-1, 57e). Le bouillant public de la Coface Arena a beau poussé ses favoris, Schalke revient définitivement dans la course lorsque Höwedes, de la tête, expédie le cuir dans les filets sur un corner de Farfan (2-2, 64e). La confiance a changé de camp, en atteste la prise de pouvoir opérée par les visiteurs grâce à un nouveau coup de crâne, signé cette fois Matip, après un cafouillage sur un coup de pied de coin (2-3, 81e). Schalke 04 enfonce même le clou dans les dernières secondes du temps réglementaire, Fuchs faisant parler la poudre sur coup franc (2-4, 90e). L'exploit, attendu depuis une décennie, est de taille et permet aux demi-finalistes de la dernière Ligue des champions de goûter au sommet du classement avec une place au pied du podium. De quoi se donner confiance avant de retrouver Helsinki en barrage retour de la Ligue Europa, jeudi prochain à la Veltins-Arena. Pour une nouvelle remontée, les Finlandais l'ayant emporté sur leur pelouse (2-0) ?