Rennes relance Ajaccio

  • A
  • A
Rennes relance Ajaccio
Partagez sur :

Décevant face à Nice (0-2), puis Brest (1-1), le Stade Rennais a signé une troisième contre-performance consécutive en championnat en s'inclinant sur la pelouse de la lanterne rouge, Ajaccio (0-1), dimanche lors de la 18e journée de Ligue 1. Les Bretons reculent ainsi au septième rang, alors que les Corses se relancent dans la course au maintien. De son côté, Bordeaux a confirmé sa bonne dynamique en battant Sochaux (1-0).

Décevant face à Nice (0-2), puis Brest (1-1), le Stade Rennais a signé une troisième contre-performance consécutive en championnat en s'inclinant sur la pelouse de la lanterne rouge, Ajaccio (0-1), dimanche lors de la 18e journée de Ligue 1. Les Bretons reculent ainsi au septième rang, alors que les Corses se relancent dans la course au maintien. De son côté, Bordeaux a confirmé sa bonne dynamique en battant Sochaux (1-0). En colère après ses joueurs suite au nul face à Brest le week-end dernier (1-1), l'entraîneur de Rennes, Frédéric Antonetti, ne va sans doute pas desserrer les dents de sitôt. Ses joueurs se sont effet inclinés à Ajaccio dimanche (0-1), lors de la 18e journée, signant pour l'occasion un troisième match sans succès en championnat, cinq en comptant les deux matches de Ligue Europa face à l'Udinese (0-0) et l'Atletico Madrid (1-3). Sortie de la scène européenne et septième de Ligue 1, la formation bretonne marque clairement le pas en cette fin d'année et vient confirmer les propos de son entraîneur, pour qui les attentes placées en son équipe étaient disproportionnées par rapport aux moyens du club. Face à une équipe ajaccienne bien organisée et décidée à ne pas lâcher définitivement prise dans la course au maintien, les Rouge et Noir n'ont jamais réellement semblé en mesure de trouver l'ouverture. Après une première période insipide, Guillermo Ochoa s'est montré vigilant pour préserver son but sur une percée de Jonathan Pitroipa (72e) et une frappe de Tongo Hamed Doumbia (80e). Conscients de faire jeu égal avec leurs adversaires, les locaux ont alors su saisir leur chance en fin de match. A la suite d'une touche jouée côté droit dans le camp rennais. Johan Cavalli adresse une passe précise pour Fousseni Diawara qui trompe Benoît Costil à bout portant (1-0, 83e) pour le plus grand bonheur du Stade François-Coty. Incapable de réagir, Rennes subit une défaite inquiétante et rétrograde à la 7e place. De son côté, Ajaccio signe son deuxième succès de la saison, après celui enregistré face à Valenciennes le 10 septembre dernier (3-1), et revient à six points du premier non relégable, Dijon. Rien n'est donc perdu pour les hommes d'Olivier Pantaloni qui tenteront de nouveau d'engranger des points mercredi à Sochaux, alors que Rennes recevra Bordeaux avec une bonne dose de pression. Bordeaux enchaîne face à Sochaux Les deux futurs adversaires des Corses et des Bretons s'affrontaient dans le même temps au Stade Chaban-Delmas. Après deux victoires encourageantes à domicile face à Caen et Nancy (2-0) et un bon nul sur la pelouse de l'OM (0-0), Bordeaux était attendu au tournant par ses supporters à l'occasion de la venue de Sochaux. Pas question pour les hommes de Francis Gillot, qui retrouvait pour l'occasion son ancien club, de retomber dans leur fébrilité du début de saison. Sans être particulièrement brillants, les Girondins ont su se montrer suffisamment solides pour décrocher les trois points de la victoire face à une formation sochalienne il est vrai peu inspirée (1-0). Titulaire dans le couloir droit depuis trois matches, Lamine Sané a confirmé sa forme du moment en inscrivant le seul but de la rencontre dans la première demi-heure. Ce dernier a su profiter d'une perte de balle sochalienne pour remonter tout le terrain, jouer en une-deux avec Yoan Gouffran puis ajuster Teddy Richert d'une frappe croisée de l'entrée de la surface (1-0, 22e). Le club au scapulaire signe ainsi un quatrième match consécutif sans défaite en Ligue 1 et remonte à la neuvième place.