Rennes gâche encore

  • A
  • A
Rennes gâche encore
Partagez sur :

Opposé à Auxerre dimanche à l'Abbé-Deschamps, lors de la 13e journée de Ligue 1, le Stade Rennais avait l'occasion en cas de victoire de reprendre la tête du classement à Brest, tenu en échec par Sochaux samedi (1-1). Mais les hommes de Frédéric Antonetti ont été battus chez les Bourguignons (1-2) et rétrogradent du coup au cinquième rang, alors que l'AJA remonte en huitième position.

Opposé à Auxerre dimanche à l'Abbé-Deschamps, lors de la 13e journée de Ligue 1, le Stade Rennais avait l'occasion en cas de victoire de reprendre la tête du classement à Brest, tenu en échec par Sochaux samedi (1-1). Mais les hommes de Frédéric Antonetti ont été battus chez les Bourguignons (1-2) et rétrogradent du coup au cinquième rang, alors que l'AJA remonte en huitième position. En tête du classement de Ligue 1 de la 8e à la 10e journée, Rennes ne parvient plus à reprendre le fauteuil de leader. Les Bretons enchaînent même les contre-performances. Alors que leur nul face à Lyon la semaine dernière (1-1) était tout de même encourageant, après deux contre-performances à Lens (0-0) et devant Montpellier (0-1), les Rouge et noir ont de nouveau chuté à Auxerre (1-2), dimanche à l'occasion de la 13e journée, concédant ainsi leur deuxième défaite de la saison. Un coup rude à encaisser pour Frédéric Antonetti et ses hommes, qui, alors qu'ils avaient l'occasion de ravir la première place au Stade Brestois, ont reculé à la cinquième place, avec il est vrai un match en moins face à l'OM, qu'ils joueront le 1er décembre au Stade-Vélodrome. A l'inverse, l'AJ Auxerre, désormais huitième, poursuit sa remontée au classement. La rencontre avait pourtant plutôt bien commencé pour les Rennais avec une frappe de Dalmat repoussée par Sorin (14e). Mais ce sont bien les pensionnaires de l'Abbé-Deschamps qui sont les plus dangereux et notamment Contout, très actif à la pointe de l'attaque. Les Bretons pensent avoir fait le plus dur lorsque Danzé reprend victorieusement de la tête un coup franc de Brahimi, mais l'arbitre de la rencontre M. Ennjimi refuse assez logiquement le but, pour une faute commise par Mangane sur Coulibaly (28e). La rencontre demeure finalement fermée pendant plus d'une heure, jusqu'au moment choisi par Birsa pour accélérer dans l'axe à 30 mètres du but rennais, fixer Mangane d'un crochet et adresser une frappe enroulée de plus de 20 mètres, qui lobe un Douchez impuissant (1-0, 62e). Un véritable bijou de l'international slovène, mais l'avantage auxerrois ne sera que de courte durée. Car sur un centre de Danzé, Dudka dévie le cuir de la tête sur son propre poteau. A l'affût, Kembo-Ekoko reprend et trompe Sorin à bout portant (1-1, 70e). Jean Fernandez: "Un match référence" Alors que les deux équipes semblent se satisfaire de ce match nul, l'AJA, invaincue depuis trois matches mais tenue en échec par Sochaux lors de la journée précédente, va arracher les trois points. Lancé dans la profondeur, Contout est fauché par Douchez, mais Quercia a suivi et marque dans le but vide depuis le côté droit (2-1, 86e). Sonnés, les Rennais ne parviennent pas à réagir et laissent échapper des points précieux. Ils occupent désormais la cinquième place, avec le même nombre de points que le PSG, quatrième grâce à son nul à Lorient (1-1), mais à deux longueurs du leader brestois et à un point de Lille et Montpellier. Toujours dans le coup, les Bretons regrettent toutefois sûrement de n'avoir pas réussi à creuser l'écart. A l'inverse, les Auxerrois, huitièmes à deux points de leur adversaire du jour, sont de retour dans la course à l'Europe. De quoi susciter la joie de leur entraîneur Jean Fernandez, qui s'est exprimé au micro de Foot+ à l'issue de la rencontre: "Il y a eu beaucoup de duels. Rennes est une équipe qui a une grosse dimension athlétique. On était bien organisé défensivement mais on s'est relâché et il y a eu l'égalisation. Heureusement, on a eu les ressources pour revenir. C'est une victoire qui nous fait du bien. Il faut qu'on récupère. C'est un match référence parce que Rennes n'avait pas perdu à l'extérieur jusqu'à présent et je crois même qu'ils n'avaient pas encaissé plus d'un but à l'extérieur. C'était un match de qualité et j'espère que l'on va continuer". Prochain test pour les Icaunais, un déplacement périlleux sur la pelouse de Saint-Etienne samedi prochain.