Rennes au rattrapage

  • A
  • A
Rennes au rattrapage
Partagez sur :

Etrillé à Sochaux ce week-end (5-1), Rennes n'aura pas vraiment le temps de ruminer sa défaite. Les Bretons ont en effet rendez-vous avec Reims dès mardi soir lors des huitièmes de finale de la Coupe de France. L'occasion pour les hommes de Frédéric Antonetti de repartir du bon pied, eux qui font désormais figure d'épouvantail dans cette compétition au même titre que Lille ou le PSG.

Etrillé à Sochaux ce week-end (5-1), Rennes n'aura pas vraiment le temps de ruminer sa défaite. Les Bretons ont en effet rendez-vous avec Reims dès mardi soir lors des huitièmes de finale de la Coupe de France. L'occasion pour les hommes de Frédéric Antonetti de repartir du bon pied, eux qui font désormais figure d'épouvantail dans cette compétition au même titre que Lille ou le PSG. Une claque salutaire ? Balayé à Sochaux (5-1), le Stade Rennais a subi un sérieux contrecoup samedi à l'occasion de la 21e journée de Ligue 1. Relégués à la quatrième place au classement, les Bretons pointent désormais à sept longueurs du leader lillois. La réception du PSG (2e) samedi prochain s'annonce décisive pour les Rouge et Noir s'ils veulent rester dans la course pour le titre et pour le podium, eux qui ont pris la fâcheuse habitude ces dernières saisons de flancher aux moments importants. En attendant, ils reçoivent Reims mardi en huitièmes de finale de la Coupe de France, une compétition qui revêt une importance certaine. Face au dix-septième de Ligue 2, les hommes de Frédéric Antonetti espèrent se relancer et faire oublier leur déconvenue de Bonal. "On s'est fait manger dans les duels et on est sanctionnés cash. Il faut se servir de cette défaite pour préparer les matches à venir", confie ainsi la nouvelle recrue Razak Boukari, seul buteur samedi à Sochaux, sur le site du club. Le Championnat restant très serré, la Coupe de France devient un vrai objectif pour les Rennais, qui peuvent prétendre au statut de favoris dans cette compétition au même titre que Lille ou le PSG, qui affronteront respectivement Nantes et Martigues mercredi. Lemoine titulaire ? Régulièrement appelé dans le groupe après de longs mois de convalescence suite à l'ablation d'un rein consécutive à un choc avec le Nancéien Lemaitre, Fabien Lemoine, qui avait dû déclarer forfait à la dernière minute lors du tour précédent face à Vaulx-en-Velin, pourrait être titulaire. "Je me sens prêt à jouer a-t-il confié sur le site du SRFC. J'ai fait quelques entrées qui se sont bien passées. Suis-je capable de tenir 90 minutes ? Je ne sais pas, maintenant je travaille la semaine pour revenir à mon niveau. Je suis déjà super heureux d'être revenu, de pouvoir être dans le groupe. Je sens que je retrouve mes sensations". Le milieu rennais, qui avait connu la défaite en finale en 2009 face à Guingamp (1-2), rêve de retourner au Stade de France: "On a la chance de recevoir chez nous et de pouvoir nous qualifier pour les quarts de finale. A nous de faire un gros match (...) Lorsque l'on a connu le Stade de France, on a envie d'y retourner. Même si c'est vrai que l'on a été très déçus par la défaite, cela reste un bon moment, car ce fut une belle fête. C'était toujours mieux de perdre en finale plutôt qu'en demi-finale à Grenoble. Pour l'instant, on ne s'est pas trop mal débrouillés. Tout le monde cherche à faire tomber des gros, il faut bien préparer ce rendez-vous pour continuer l'aventure". Au milieu de terrain, Lemoine pourrait remplacer Stéphane Dalmat, qui, tout comme Kader Mangane, sera absent trois ou quatre semaines, après avoir été touché face à Sochaux.