Rennes, animateur du mercato

  • A
  • A
Rennes, animateur du mercato
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Rennes a été au coeur du mercato d'hiver mais a surtout dégraissé.

LIGUE 1 - Rennes a été au coeur du mercato d'hiver mais a surtout dégraissé. Un temps placé pour recruter le Niçois Loïc Rémy puis le Lyonnais Ederson, Rennes n'aura finalement vu venir ni l'un ni l'autre lors d'un mercato d'hiver finalement assez... frustrant. "Je pense que les mercatos d'hiver sont frustrants pour tout le monde", a estimé Pierre Dréossi dans Europe 1 Foot. "On avait pour objectif de préparer la fin de saison mais également la saison prochaine." Pour la fin de saison, il s'agissait d'abord de dégraisser un effectif trop riche... en quantité. Quatre joueurs ont ainsi quitté la Bretagne : Le Japonais Junichi Inamoto (Kawasaki Frontale, Japon), Bruno Cheyrou (Anorthosis Famagouste, Grèce), Lucien Aubey (Sivasspor, Turquie), Olivier Thomert (Le Mans) et Kevin Bru (Dijon, Ligue 2). Dréossi ajoute : "S'il y avait eu une opportunité de préparer le mercato d'été, et notamment le départ de Jimmy Briand, on l'aurait fait." Le manager du Stade Rennais ne cache pas "être toujours en discussion avec l'international tricolore", "pour trouver une solution". "On essaie de le prolonger pour pouvoir le vendre ensuite". Si l'avenir de Rémy passera peut-être un jour par Rennes, pour Ederson, c'est moins sûr. "On aurait pu trouver un accord avec lui mais on n'a pas réussi à suffisamment le motiver pour qu'il vienne". Dréossi fait le bilan : Dégraissé mais pas renforcé, Rennes aborde un mois décisif en Championnat avec cinq adversaires de gros calibre : Bordeaux, samedi soir, Lille, Montpellier et Monaco. "On est en train de trouver un équilibre", explique Dréossi. "On va jouer quatre équipes qui sont au-dessus de nous au Championnat. Compte-tenu de nos précédents classements en Championnat, une 8e place finale serait une déception." Pour atteindre ses objectifs - pour résumer, le Top 5 et une place européenne -, Rennes pourra compter sur son Ghanéen Gyan, auteur d'une CAN de feu. "C'est un joueur qui est capable de tout", explique Dréossi. Un peu à l'image de Rennes ?