Renault se sépare de Piquet

  • A
  • A
Renault se sépare de Piquet
Partagez sur :

Nelson Piquet Jr. ne finira pas la saison de Formule 1 au volant d'une Renault. S'il a appris la nouvelle avec beaucoup de tristesse lundi, le pilote brésilien, qui n'a pas inscrit le moindre point en 2009, s'est dit également soulagé de "mettre un terme à la pire période de (sa) carrière"

Nelson Piquet Jr. ne finira pas la saison de Formule 1 au volant d'une Renault. S'il a appris la nouvelle avec beaucoup de tristesse lundi, le pilote brésilien, qui n'a pas inscrit le moindre point en 2009, s'est dit également soulagé de "mettre un terme à la pire période de (sa) carrière"."J'ai reçu une note de Renault m'annonçant que je ne conduirai plus pour eux cette saison. Je tiens à remercier le petit groupe qui m'a soutenu au sein de l'écurie, même si c'est évidemment avec beaucoup de tristesse que j'ai appris la nouvelle". C'est par ces mots que Nelson Piquet Jr. a annoncé sur son site officiel qu'il ne terminerait pas la saison de Formule 1 avec l'écurie française.Après une première saison plus que mitigée au cours de laquelle il aura tout de même réussi à inscrire 19 points et à terminer deuxième du Grand Prix d'Allemagne, le fils du triple champion du monde a connu une première partie de saison 2009 catastrophique. Après dix Grands Prix disputés, le Brésilien n'a en effet pas encore inscrit le moindre point alors que Fernando Alonso, lui aussi limité par les performances de la RS29, en a déjà inscrit treize.Ainsi, si "Nelsinho" exprime ses regrets, il confie aussi ressentir un certain soulagement de "mettre un terme à la pire période de (sa) carrière" et se dit prêt à aller de l'avant: "je peux maintenant remettre ma carrière sur de bons rails et confirmer ma réputation de pilote rapide et de gagnant. Il y a des douzaines de personnes avec qui j'ai travaillé dans ma carrière qui pourrait saluer mon caractère et mes qualités, sauf malheureusement la personne qui a eu le plus d'influence sur ma carrière en Formule 1".L'heure de Romain Grosjean ?Le natif de Heidelberg en Allemagne vise bien sûr le directeur de l'écurie Renault, Flavio Briatore, qu'il accuse d'être responsable de son échec avec des mots très durs: "Les gens qui me connaissent et qui ont suivi ma carrière savent que les résultats que j'ai eu en F1 ne correspondent pas à mon CV et à mes capacités. Les conditions avec lesquelles j'ai dû composer ses deux dernières années ont été très difficiles. Si je dois donner aujourd'hui des explications, je dirai qu'il (Flavio Briatore) est à l'origine de la situation injuste que j'ai connue. Un manager est censé vous encourager, vous soutenir et vous donner la chance de réussir. Dans mon cas, c'était l'opposé. Flavio Briatore était mon bourreau ". Reste désormais à Renault à trouver un remplaçant au Brésilien. Il pourrait s'agir du Français d'origine suisse, Romain Grosjean, pilote d'essai pour l'écurie tricolore, qui participe cette année au championnat de GP2 Series, l'antichambre de la F1 (ex-Formule 3000). De son côté, Nelson Piquet Jr. pourrait rapidement rebondir grâce à son père qui a annoncé vouloir racheter l'écurie Sauber afin d'offrir un baquet à son fils.