Reims en profite

  • A
  • A
Reims en profite
Partagez sur :

Malgré le quatrième but de la saison de Suarez et une supériorité numérique, le Sporting Club de Bastia a été freiné vendredi à Furiani par Clermont (1-1), lors de la 5e journée de Ligue 2. Le Stade de Reims, qui a partagé les points à Angers (0-0), conserve la tête du classement avec trois points d'avance sur les Corses, les Auvergnats et les Havrais, battus à Arles-Avignon (1-1).

Malgré le quatrième but de la saison de Suarez et une supériorité numérique, le Sporting Club de Bastia a été freiné vendredi à Furiani par Clermont (1-1), lors de la 5e journée de Ligue 2. Le Stade de Reims, qui a partagé les points à Angers (0-0), conserve la tête du classement avec trois points d'avance sur les Corses, les Auvergnats et les Havrais, battus à Arles-Avignon (1-1). Furiani l'avait mauvaise. Le public du stade Armand-Cesari n'a pas pu retenir vendredi son énorme frustration après le nul concédé par les Bastiais à domicile devant Clermont (1-1). Les hommes de Frédéric Hantz râlaient évidemment aussi de leur côté d'avoir laissé un match pourtant bien embarqué par l'ouverture du score de David Suarez, sur penalty. Le quatrième but de l'ancien Sedanais, Guingampais et Cannois, entre autres, n'a pas empêché le retour des Auvergnats, diminués par l'expulsion d'Avinel, auteur de la faute (36e). La formation de Michel Der Zakarian est revenue également grâce à un penalty transformé par Romain Alessandrini. Ce milieu de terrain issu du centre de formation de l'OM s'est payé le luxe d'une « Panenka » pour prendre à contre pied le gardien brésilien Novaes (1-1, 37e). Ce nul arrange les affaires du Stade de Reims, leader avant la 5e levée, qui a ramené finalement un bon point d'Angers (0-0). Tacalfred et ses coéquipiers ont accentué leur avance au classement, avec trois longueurs de marge avec Bastia, Clermont et Le Havre, défait à Arles-Avignon (1-0). Un but du Belge Luigi Perioni (55e), vieille connaissance du football français pour être passé par Auxerre, Nantes et Lens, offre un deuxième succès cette saison aux hommes de Faruk Hadzibegic et une cinquième place provisoire en attendant les deux dernières rencontres de cette 4e levée. Tours, qui accueille Nantes samedi, peut passer devant les Provençaux en cas de victoire. Lundi soir, Lens et Monaco s'affrontent à Bollaert pour un duel de bas de tableau.