Red dingue de Gerrard

  • A
  • A
Red dingue de Gerrard
Partagez sur :

Auteur d'un triplé décisif, jeudi, lors de la victoire de Liverpool sur Naples en Ligue Europa (3-1), Steven Gerrard a une nouvelle fois sauvé son club. Le capitaine des Reds sera de nouveau sur le pont, dimanche lors de la 11e journée de Premier League, pour la réception de Chelsea. Un match qui faisait autrefois figure de choc.

Auteur d'un triplé décisif, jeudi, lors de la victoire de Liverpool sur Naples en Ligue Europa (3-1), Steven Gerrard a une nouvelle fois sauvé son club. Le capitaine des Reds sera de nouveau sur le pont, dimanche lors de la 11e journée de Premier League, pour la réception de Chelsea. Un match qui faisait autrefois figure de choc. Steven Gerrard toque à l'entrée de son bureau. Invité à entrer, le capitaine des Reds annonce d'emblée : "Coach, je veux partir dès le mois de janvier". Voilà en résumé le pire cauchemar que pourrait faire Roy Hodgson. Son capitaine a en effet une nouvelle fois sorti Liverpool d'un bien mauvais pas, jeudi, lors de la quatrième journée de Ligue Europa. Naples menait en effet 1-0 jusqu'à la 75e minute, quand "Stevie G" a signé un triplé en 13 minutes pour démolir définitivement l'équipe italienne, et permettre aux Reds de faire un grand pas vers les 16e de finale, tout en prolongeant la petite série de quatre matches sans défaite de son club. Relégable il y a deux semaines en Premier League, Liverpool a en effet redressé la barre depuis avec deux victoires sur Blackburn et Bolton. Désormais treizièmes, les pensionnaires d'Anfield Road restent toutefois à bonne distance de la tête du championnat, puisque Chelsea, le leader, pointe treize points devant. Reste que le club de la Mersey compte bien retrouver son lustre d'antan, avec notamment l'arrivée du nouveau propriétaire, John W Henry. Et l'homme de base de cette reconstruction se nommera forcément Steven Gerrard. "Son entrée sur le terrain a été un catalyseur, il a galvanisé la foule et l'équipe", lançait ainsi Hodgson, après le match face à Naples, sur le site de la BBC. Carragher: "Le plus grand joueur de l'histoire du club" "Il fait toujours de grands matches quand on l'attend, et, pour moi, ça fait de lui le plus grand joueur de l'histoire club et le joueur ayant le plus d'influence dans toute la Premier League, lâche de son côté son coéquipier de toujours, Jamie Carragher, sur Skysports. Des éloges que Gerrard préfère étendre à toute son équipe, en bon capitaine qu'il est. "Tout le monde a très bien joué ce soir. Je suis sûr que j'en aurai quelques uns mais il n'y en aura pas que pour moi", analyse ainsi ce grand fan de Phil Collins, qui tient sur ses épaules son équipe depuis plus de dix ans désormais. Une omniprésence que chacun de ses entraîneurs a tenté de désamorcer, comme tente de le faire à nouveau Roy Hodgson, à l'aube d'affronter Chelsea, dimanche, pour ce qui constituait un choc du haut de tableau il y a encore deux ans. "Je veux que chaque joueur soit capable d'élever son niveau de jeu et que l'on ne soit pas dépendant de Gerrard ou Torres", explique ainsi le technicien britannique, sur Skysports, sans pour autant nier l'apport de ses cadres historiques: "Steve et Jamie sont le coeur et l'âme du club, ils ne supportent pas de perdre. S'il y a bien trois personnes qui ont souffert de notre mauvais début de saison, c'est bien moi et ces deux-là". Reste désormais à "Captain Fantastic" de confirmer le retour sur le devant de la scène des Reds en accueillant ce qui se fait de mieux actuellement du côté de la Perfide Albion. Des Blues qui étaient venus s'imposer 2-0 l'an passé, dans l'antre liverpuldienne. "Nous avions passé un très agréable moment l'an passé", confirme, sur le site officiel de son club, Carlo Ancelotti, qui ne prend cependant pas ce rendez-vous à la légère: "c'est une des meilleures équipes en Angleterre". Et à l'Italien de glisser un petit mot sur Gerrard : "Il est dans une forme fantastique, cette victoire va leur donner énormément de confiance".