Red Bull prend les devants

  • A
  • A
Red Bull prend les devants
@ Reuters
Partagez sur :

F1 - Vettel et Webber ont dominé les deux premières séances d'essais libres du GP de Grande-Bretagne.

F1 - Vettel et Webber ont dominé les deux premières séances d'essais libres du GP de Grande-Bretagne. La grande bagarre entre McLaren et Red Bull ne fait que commencer. Sur la piste de Silverstone, théâtre de la 10e manche du championnat du monde de Formule 1, les deux écuries rivalisent pour la conquête d'un titre mondial, pilotes ou/et constructeurs. Avec quatre victoires de part et d'autre, la manche britannique pourrait bien donner un avantage à l'une des deux écuries. Au terme des premiers essais libres, la domination Red Bull a été totale, les McLaren n'ont pas pu répondre. Silverstone a choisi son camp... En effet, le premier round de ce week-end de Grand Prix est à mettre à l'actif de l'écurie autrichienne, qui a survolé les débats vendredi en s'emparant des meilleurs chronos lors des Libres 1 et 2. Sebastian Vettel, tout d'abord, lors de la séance matinale avec un temps de référence de 1'32''280, soit 3/10e de secondes plus rapide que Lewis Hamilton, pourtant équipé d'un nouveau diffuseur arrière. Mark Webber et Jenson Button, quand à eux, n'étant relayés qu'à des rôles de simples porteurs d'eau, avec les 4e et 8e positions... Du moins le pensait-on. Schumacher pense déjà à 2011 Car, la deuxième séance d'essais a tourné en faveur de Mark Webber, impérial de rapidité et d'assurance dans chacun des secteurs de la piste, s'offrant, avec une Red Bull allégée en carburant et équipée de pneus tendres, le record absolu de la piste avec une marque de 1'31''234. Un temps de passage qui a littéralement laissé les autres pilotes sur place, à l'exception de Fernando Alonso, qui entend bien conserver sa chance et participer à la bagarre. Une lutte à laquelle ne se joindra pas Michaël Schumacher, le pilote allemand de chez Mercedes ayant déclaré tout miser sur 2011 et laisser tomber l'exercice 2010, qu'il considère comme perdu à peine à la mi-saison. "Je ne pense plus vraiment au Championnat", a déclaré le Kaiser, qui compte 97 points de retard sur le leader, Lewis Hamilton. "Tout ce que l'on doit faire maintenant, c'est apprendre en vue de la saison prochaine. C'est ce qui me motive maintenant". Le Grand Prix de Grande-Bretagne est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à partir de 14h.