Red Bull, c'est déjà demain

  • A
  • A
Red Bull, c'est déjà demain
Partagez sur :

Les secrets du succès sont toujours les mêmes et Red Bull n'a pas l'intention de chambouler une organisation qui fait des merveilles. Adrian Newey, plus que jamais considéré comme un génie, a évidemment carte blanche pour imaginer la RB8. Il n'était d'ailleurs pas en Corée pour mieux préparer la saison 2012. La petite fête organisée à Milton Keynes après l'obtention du titre constructeur lui aura permis de se rattraper.

Les secrets du succès sont toujours les mêmes et Red Bull n'a pas l'intention de chambouler une organisation qui fait des merveilles. Adrian Newey, plus que jamais considéré comme un génie, a évidemment carte blanche pour imaginer la RB8. Il n'était d'ailleurs pas en Corée pour mieux préparer la saison 2012. La petite fête organisée à Milton Keynes après l'obtention du titre constructeur lui aura permis de se rattraper. Sebastian Vettel a eu droit à tous les honneurs qu'il mérite. Double champion du monde en titre, le pilote Red Bull était évidemment de la partie avec Christian Horner, ou encore Jean-Eric Vergne pour un petit cocorico, à Milton Keynes afin de célébrer l'obtention des deux titres de champions du monde 2011. Une belle fête à l'usine qui aura permis de rassembler tout le monde... et de mieux préparer 2012. Car tout le monde va désormais pouvoir se projeter encore plus nettement vers le prochain exercice. Et comme ils ne partent pas d'une feuille blanche, ça devrait commencer à en énerver quelques-uns car comme le dit Christian Horner: "les grands tolèrent un titre, deux ça les embête un peu". Alors deux doubles titres et surtout une vilaine fessée en 2011, ça fait vraiment beaucoup. Malgré les modifications de réglementation (échappements) qui vont imposer des ajustements plus ou moins importants selon les équipes, la concurrence estime que l'exceptionnelle réussite de cette saison induit une marge de progression infime et donc une plus large possibilité pour eux de combler l'écart. Ça reste encore à prouver. Le développement focalisé sur 2012 Toujours est-il que dans le clan Red Bull, rien n'est laissé au hasard. Ou plutôt beaucoup de choses sont placées entre les mains d'un Adrian Newey qui a préféré ne pas se rendre en Corée pour mieux se concentrer sur le développement de la monoplace 2012. Newey qui travaille à l'ancienne ses dessins laisse le soin à ses assistants de transformer ses données afin de tout récupérer en 3D. Qu'importe la méthode, elle fonctionne et c'est lui qui donne le la des développements et de la sortie « en piste » de la RB8. "Toutes nos recherches sont désormais centrées vers la monoplace de 2012. S'il y a quelque chose qui puisse être installé sur la monoplace de cette année, on y songera. Mais cela dépendra des pistes que ça nous donne sur notre travail pour 2012", a expliqué Newey à Marca dans le cadre de la réception à Milton Keynes. "Le concept de départ a déjà été réalisé par Adrian mais je ne lui ai pas demandé à quel stade de développement il en est ou demandé des précisions, a reconnu Helmut Marko, le directeur sportif de l'écurie dans les colonnes de Kleine Zeitung. On aimerait être prêt pour les premiers tests de février mais si Adrian dit qu'il y a encore une demie seconde à gagner, on l'écoutera." Les pleins pouvoirs donc, mais personne à Milton Keynes n'y trouvera à y redire.