Real-Lyon: Les déclas

  • A
  • A
Real-Lyon: Les déclas
Partagez sur :

Voici les déclarations de plusieurs joueurs après la victoire 3-0 du Real Madrid face à l'OL en huitième de finale retour de la Ligue des champions : Karim Benzema : J'ai beaucoup de réussite ces temps, j'en profite. Lyon est une bonne équipe, on a effacé la malédiction puisqu'on n'avait jamais gagné contre cette équipe. Ce soir, il y a tout, il y a la manière, on a tous fait un bon match. Oui, j'ai célébré le but, à Lyon je ne pouvais pas le faire car j'ai joué depuis petit avec cette équipe mais là on était au Bernabeu. Je n'ai rien lâché pour revenir, j'ai prouvé que je pouvais jouer dans cette équipe mais c'est aussi grâce à mes coéquipiers qui ont toujours été sympa avec moi. Lyon ? Ils ont fait une bonne première période, ils n'ont pas su marquer sur leurs occasions contrairement à nous, ensuite en deuxième période, ça a été plus dur pour eux. Kim Källström (Lyon) : On est forcément déçus. La qualification s'est jouée au match aller en première période car on a eu des occasions mais on n'a pas marqué. Venir ici au Bernabeu avec l'obligation de gagner, c'est compliqué. Le Real mérite sa qualification. Le premier but ? Non, il ne change pas grand-chose car nous devions marquer. Collectivement, on n'a pas défendu comme il fallait. On est déçus mais pas abattus. Cris (Lyon) : C'est difficile car on a joué contre une équipe plus forte que nous qui a fait un très bon match. On avait bien débuté, en essayant de bien rester en place et c'est dommage d'avoir pris un but avant la mi-temps. En deuxième période, on a essayé de jouer un foot plus ouvert car on devait marquer mais on n'a pas réussi, ils ont mis le 2e puis le 3e et ensuite c'était compliqué. C'est triste, il faut relever la tête. Marcelo (Real Madrid) : On a mis le Real où il doit être (en quarts de finale). Il faut continuer, passer en quarts, c'est normal, c'est le genre de match qu'il ne faut pas rater. J'avais très envie de jouer et de marquer car la Ligue des champions est très importante pour moi. Non, je ne pense pas au tirage au sort, peu importe contre qui on tombe. Yoann Gourcuff (Lyon) : C'est difficile à expliquer à chaud, on est déçus du résultat, de l'élimination et du match qu'on a fait. Il y a rapidement eu des espaces entre nos lignes et ça a facilité le jeu du Real. On n'a pas réussi à garder le ballon haut pour permettre à notre défense de monter et à partir de là on finissait nos actions et après ils récupéraient le ballon, ils arrivaient à prendre de la vitesse et quand on connaît la qualité individuelle des quatre de devants, ils sont difficilement arrêtables, c'est là-dessus qu'on a des regrets mais le meilleur a gagné. Il faut récupérer physiquement et psychologiquement. Cesar Delgado (Lyon): Ce qui fait mal, c'est la manière, on a fait une bonne première période mais on n'a pas su marquer. Ensuite, on n'a pas réussir à réussi à reproduire ce qu'on avait fait au match aller en exerçant un pressing et ayant davantage le ballon, ça nous a compliqué la tâche. Leur 2e but nous a détruits moralement, on a essayé mais on n'est pas satisfait de notre 2e période. Il faut tourner la page et penser au match de samedi contre Rennes.