Réactions-Stravius: "Je ne suis pas favori"

  • A
  • A
Réactions-Stravius: "Je ne suis pas favori"
Partagez sur :

Voici les réactions recueillis à l'issue de la deuxième journée des Championnats du monde de natation à Shanghai:

Voici les réactions recueillis à l'issue de la deuxième journée des Championnats du monde de natation à Shanghai: Frédérick Bousquet (quatrième du 50m papillon): "Je ne peux pas me plaindre. J'ai déjà franchi une petite étape où par rapport aux précédentes compétitions j'avais tendance à nager un peu plus en demi-finales qu'en finale. Là, sur ces deux jours, j'ai réussi à améliorer mes temps au fur et à mesure. C'est ma course la plus rapide ce soir, je suis content. Les sensations n'étaient pas extraordinaires par rapport à hier. Pendant la course, je n'avais pas cette impression de vitesse et de rapidité d'exécution. J'avais l'impression de forcer un peu et sur la fin que ça coince. Résultat, je ne m'attends pas à ce chrono, je pensais avoir nagé un peu moins vite. Mon réflexe a été de regarder le tableau (de résultats) par le bas et de remonter. Vu la manière dont je finis la course, avec aucune fluidité, je me suis dit : « tant pis, on va passer à autre chose ». Quatrième, c'est toujours un peu râlant mais je suis content." Jérémy Stravius (meilleur temps des demi-finales du 100m dos en 52"76): "Je ne vais pas me mettre en tête que je suis favori, je ne l'ai jamais été, j'ai toujours été derrière Camille. Rien n'est joué pour la finale mais on espère vraiment pour le public français, et pour nous aussi, revivre ce qu'on a fait à Budapest, un doublé européen à un niveau mondial ce serait vraiment le top. A nous de montrer que le dos français est là. A nous de nous montrer. Après, peu importe la place du moment que je sorte satisfait de la finale, en ayant fait soit mon meilleur temps soit en ayant bien nagé et pris du plaisir. J'avais programmé un temps comme ça dans cette compétition. J'arrive à le faire, tant mieux. J'étais surpris par le temps de ce matin avec la marge que j'ai prise. Avec la marge de ce matin, ça retrouve dans mon temps cet après-midi. Je me rapproche des meilleurs, de Camille notamment. C'est normal qu'en étant bien préparé, je fasse un très bon temps." Camille Lacourt (troisième temps des demi-finales du 100m dos en 53"09): "C'est une belle course qui s'annonce. C'est demain qu'il faudra mettre tout sur la table. Le but était de passer en finale sans y perdre trop de plumes. Ça s'est bien passé. Je suis bien mieux que ce matin. Je ne visais rien, je voulais juste faire le boulot en passant en finale. (sur Stravius) Je m'y attendais un peu. Ça fait un moment qu'il nage très vite en compétitions de préparation. Je suis ravi qu'il nage aussi vite. Demain ce sera une belle bagarre." Michel Chrétien (entraîneur de Jérémy Stravius): "Jérémy se retrouve effectivement dans une position où il a signé le meilleur temps mais il n'est pas dupe et reste conscient du niveau de ses adversaires et particulièrement de Camille. Quand je vois nager Camille en demi-finale, je me dis qu'il en a encore largement sous le pied. Pour moi, c'est le favori. Jérémy est réaliste. Quand il dit qu'il n'est pas favori, c'est qu'il veut évacuer la pression. Ça ne m'étonne pas de lui. Je pense qu'il a encore quelques petits progrès à faire sur certaines parties. Ce temps (52"76), on l'avait imaginé pour la finale. Il l'a fait en demi-finales. C'est fait, tant mieux. Demain en finale, il faudra nager au même niveau."