Réactions-Joli: "On les a respectés"

  • A
  • A
Réactions-Joli: "On les a respectés"
Partagez sur :

Voici les principales réactions des acteurs de France-Bahreïn (41-17), match comptant pour la troisième journée du premier tour du Championnat du monde.

Voici les principales réactions des acteurs de France-Bahreïn (41-17), match comptant pour la troisième journée du premier tour du Championnat du monde. Guillaume Joli (ailier de l'équipe de France) "Je suis satisfait de la prestation de l'équipe. Quand on gagne avec un tel écart on ne peut être que content. Maintenant ce n'était que le Bahreïn donc il faut relativiser mais je pense qu'on les a respectés et c'était la meilleur manière de le faire en essayant de jouer à 100%. Chacun a pu prendre du plaisir, a pu se régaler. Maintenant l'aventure commence et on va essayer de rentrer avec le maximum de points sur la deuxième phase et donc prendre un maximum de points contre les grosses équipes. Tout le monde a joué son rôle, on vu des sourires sur le terrain et c'est plus plaisant comme ça." Nikola Karabatic (demi-centre de l'équipe de France) "On a su rester sérieux. On part du principe qu'il faut être à fond tout le temps. C'est le meilleur moyen de prendre du plaisir sur le terrain, ce qui a été le cas ce soir. On a pris du plaisir à jouer ensemble, à mettre des buts et bien défendre. Je suis content du comportement de l'équipe. C'était bien de montrer tout le respect que l'on a pour les équipes adverses. L'Allemagne ce sera un tout autre niveau. La Tunisie et l'Egypte c'étaient déjà deux bonnes équipes mais là ça va encore monter d'un cran. On va jouer une équipe qui n'est pas favorite mais qui fait partie des meilleures quand même au niveau international. On va vraiment pouvoir commencer à se jauger." Cédric Sorhaindo (pivot de l'équipe de France) "C'est un match qui pouvait être compliqué et sur lequel on aurait pu perdre beaucoup d'énergie. Mais on a pu, pour ceux qui pouvaient encore un peu douter, trouver de la confiance et montrer que cet état d'esprit on allait toujours l'afficher. On a pu voir qu'on est 16 joueurs dans l'équipe. Sur les autres compétitions, tout le monde ne pouvait pas toujours évoluer. Maintenant on sait que l'on a tous des responsabilités. Chacun à son niveau mais chacun connaît bien son rôle. Pour moi c'est le plus important à l'heure actuelle. On est plus impliqué." Arnaud Bingo (ailier de l'équipe de France) "J'ai l'impression que l'on a bien respecté le Bahreïn. On a joué à fond du début à la fin. On est resté appliqué tout du long, c'est ce qu'il fallait faire sur un match comme celui-là. On a pu faire reposer ceux qui ont le plus joué et qui seront appelés à jouer davantage plus loin dans la compétition. C'était un match pour nous les ailiers, avec plein de contre-attaques. On s'est fait plaisir. C'était génial. Ce n'était pas de la rigolade quand même, peut-être qu'en dehors c'est l'impression que ça donnait mais il fallait rester sérieux."