Réactions-Casoni: "Nous avons du coeur"

  • A
  • A
Réactions-Casoni: "Nous avons du coeur"
Partagez sur :

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 2e journée de Ligue 1.

Retrouvez ici les principales réactions recueillies à l'issue des rencontres de la 2e journée de Ligue 1. Evian-Nice: 1-0 Bernard Casoni (entraîneur d'Evian-Thonon-Gaillard devant les caméras de Foot+): "Du coeur, nous en avons. Maintenant, sur le plan technique et purement footballistique, on avait envie de bien faire mais on a perdu en lucidité. Il va falloir rectifier cela, car on ne peut pas tenir une saison qu'avec le coeur. Mais bon, c'est une équipe jeune et ça fait du bien de gagner à domicile, ça va donner de la confiance. Mais on a encore beaucoup de travail, notamment dans la gestion du calme et de la lucidité. Il n'y a que deux journées de disputées, il faut faire en sorte de progresser à chaque sortie". Eric Roy (entraîneur de Nice, sur le site officiel de l'OGC Nice) "Vu la prestation de l'équipe et le contenu du match, c'est difficile de repartir avec zéro point. C'est la dure réalité du football, encore une fois on donne le bâton pour se faire battre. On a eu beaucoup plus d'occasions qu'Evian mais on ne marque pas. On manque de réalisme dans la surface adverse et on fait des cadeaux dans la nôtre. Avec de telles erreurs ça devient difficile de gagner un match... C'est rageant après notre très bonne première période où nous avons eu du jeu, de la maîtrise, des occasions. Les garçons sont allés au bout d'eux-mêmes, ils sont très déçus car ils considèrent que la défaite n'est pas méritée. Mais on manque d'efficacité et forcément on se fait punir derrière ça." Lille-Montpellier 1-0 Rio Mavuba (capitaine et milieu de terrain de Lille devant les caméras de Canal+): "On a fait une très belle entame, on doit marquer dans ce temps fort. Montpellier a bien joué le coup, on a eu un trou où on n'a pas su garder le ballon. Il va falloir corriger ça. Et puis il faut marquer aussi, on n'a pas su, Montpellier a eu des occasions et a su le faire. On n'a pas eu le coup de rein suffisant pour marquer. On aurait pu gagner ce match, le plus dur au foot est de marquer des buts et on n'a pas su le faire". Laurent Pionnier (gardien de but de Montpellier devant les caméras de Canal+): "C'est vrai que dans des matches comme ça, on a l'impression que rien ne peut nous arriver. Moi qui ne joue pas beaucoup, ça fait plaisir de faire des matches comme ça, car on s'entraîne pour ça. C'est plus une histoire de mentalité, je m'entraîne pour jouer, l'entraîneur fait son choix derrière. C'est bien de retrouver la Ligue 1." Auxerre - Marseille 2-2 Olivier Sorin (gardien d'Auxerre, devant les caméras de Foot+) "En première période, on était en dessous de tout, on s'est fait bouger. C'était à nous de montrer qu'on est chez nous, ça doit nous servir de leçon. Le coach nous l'a dit. On savait que les coups de pied arrêtés étaient leur grande force et on se fait prendre. Mais on savait qu'on pouvait revenir en marquant vite. On a fait preuve de caractère. C'est en gommant les erreurs de la première période qu'on va avancer. C'est ce qui nous a plombé sur les deux matches. Mais on a ouvert le compteur points, c'est important pour ne pas gamberger et bien travailler durant la semaine." Benoit Cheyrou (milieu de terrain de Marseille, devant les caméras de Foot+) "Ca ressemble étrangement au match de la première journée. Le score de 2-0 à la pause est mérité même si Steve réalise un bel arrêt. Il y a un souci de concentration, on doit avoir plus de sérénité, surtout quand on mène 2-0 à l'extérieur à la mi-temps. C'est difficile de parler à chaud, d'expliquer ça, la vidéo est là pour ça, pour tenter de comprendre." Rennes - PSG: 1-1 Frédéric Antonetti (entraîneur de Rennes sur le site officiel du Stade Rennais): "On a eu à faire à un gardien qui a fait des arrêts déterminants. Les deux équipes se craignaient au début puis se sont lâchées. Je pense qu'on aurait dû l'emporter à la vue du nombre d'occasions que l'on a eues. Si on avait perdu ce match on aurait pris un gros coup sur la tête. Paris est venu avec une option défensive en alignant Mathieu Bodmer à la place de Guillaume Hoarau. Le PSG nous craignait, ce qui était une première victoire. Je pense que l'on prend le but trop facilement, sur une action anodine." Antoine Kombouaré (entraîneur de Paris sur le site officiel du PSG): "C'est un sentiment mitigé. On est très déçu car en menant 1-0 à deux minutes de la fin, il aurait fallu montrer davantage d'expérience. Nous encaissons ce but en contre et j'espère que c'est la dernière fois que cela se produit. D'un autre côté, il y a plusieurs motifs de satisfaction. On a montré du caractère, de l'amour propre. J'ai vu des joueurs assumer le fait de jouer au PSG. Nous avons gagné la bataille du milieu de terrain, mais il nous a manqué un peu de ressources physiques pour terminer les actions. Mais il y a beaucoup de satisfactions." Toulouse - Dijon: 2-0 Pantxi Sirieix (milieu de Toulouse devant les caméras de Foot+): "On a connu une bonne première demi-heure avant de baisser le rythme et d'accuser le coup avec la chaleur. Mais je pense que c'est mérité sur l'ensemble du match. Ça fait longtemps qu'on est en Ligue 1. Le réalisme offensif et défensif fait la différence et les Dijonnais vont apprendre au fur et à mesure. On a eu la chance de gagner les deux premiers matches, maintenant, il faut que ça continue." Lesly Malouda (milieu de Dijon devant les caméras de Foot+): "Je pense qu'on a fait trop d'efforts en première mi-temps et que l'on a ainsi pêché physiquement en deuxième. C'est rageant de rentrer bredouille quand on voit toute l'énergie qu'on a laissée. On essaye de proposer du beau jeu mais on passe encore trop de temps à défendre. On est capable de faire plus. Il va falloir bosser. Il y a beaucoup plus de rythme par rapport à la Ligue 2 mais c'est à nous de nous adapter." Sochaux - Caen: 1-2 Ryad Boudebouz (milieu de Sochaux devant les caméras de Foot+): "On est déçus parce que l'on a des opportunités mais souvent on a du mal à réagir dans les matches. On ne pourra pas toujours jouer comme cela. Il faut se remettre en question : nous n'avons plus la chance qu'on avait l'an passé. Le président sait qu'il va falloir recruter deux ou trois joueurs, car on manque de profondeur. Ce sera difficile de jouer toute une saison comme ça, on ne pourra pas le faire." Franck Dumas (entraîneur de Caen devant les caméras de Foot+): "Avant le match, on aurait signé pour un match nul. Au vu du match, cette victoire est méritée. On a fait un match solide défensivement. On a créé pas mal de choses avec le ballon, il y a eu du mouvement. Je sais de quoi on est capables, le seul problème, c'est quand on reste statiques. Dès qu'il y a du mouvement, ça va. Je sais qu'il y a des différences de degré de forme entre les équipes. Nous avons un groupe plus costaud mentalement cette année, il va falloir saisir les occasions comme on l'a fait ce soir." Lorient - Bordeaux: 1-1 Yann Jouffre (milieu de Lorient devant les caméras de Foot+): "On a le match en mains et dans les arrêts de jeu, il ne reste que quelques minutes on doit faire preuve de plus d'expérience pour garder le ballon. C'est le métier qui rentre. Il y a beaucoup, beaucoup de regrets parce qu'on a le match en main et on doit faire preuve de plus de maîtrise. On doit garder le ballon et pas le perdre." Lamine Sané (défenseur de Bordeaux devant les caméras de Foot+): "Nous avons mal entamé le match. Nous étions prévenus de la qualité de l'équipe de Lorient qui joue très bien au ballon. Nous nous étions préparés à ce type de match et nous avons fait preuve d'une belle réaction en 2ème mi-temps. Les mots du coach ont eu leur importance et l'équipe a été solidaire pour marquer ce but." Lyon - Ajaccio: 1-1 Rémi Garde (entraîneur de Lyon devant les caméras de Foot+): "On n'a pas vraiment eu de réussite puisqu'on trouve trois fois le poteau. C'était difficile de trouver des espaces, bien plus que la semaine dernière car Ajaccio était bien en place. Le but ajaccien nous a mis en difficulté. C'est un début de saison compliqué car notre effectif n'est pas disponible en termes de quantité. On n'avait pas la tête à Kazan mais on va s'y mettre pour mardi." Ilan (attaquant d'Ajaccio devant les caméras de Foot+): "C'est un bon résultat. On savait qu'il fallait faire des efforts physiques et défensifs pour ramener un point d'ici. On a eu des failles mais Ajaccio est une équipe jeune qui découvre la Ligue 1. C'est très dur d'aller jouer à Lyon alors que l'équipe se forme. On a vu des joueurs se battre et courir pour les autres, une équipe solidaire. On verra au fur et à mesure mais c'était une bonne performance aujourd'hui. Il va falloir qu'on joue plus car on ne pourra pas défendre à chaque match. Il faut développer l'attaque et agresser les autres équipes. Ochoa est un jeune gardien qui voulait découvrir l'Europe. Aujourd'hui, c'est l'Europe qui le découvre." Saint-Etienne - Nancy: 1-0 Laurent Battles (milieu de Saint-Etienne devant les caméras de Foot+): "Quand on rentre, il faut essayer d'apporter quelque chose. On a fait un bon match dans l'ensemble. Gagner 1-0, c'est l'essentiel, c'est marquer un but de plus que l'adversaire. Ce n'est jamais évident de jouer contre les équipes entrainées par Jean Fernandez" Jonathan Brison (milieu de Nancy devant les caméras de Foot+): "On était bien, c'est dommage. On a produit de gros efforts, et sur un coup du sort, on perd ce match. On a été aussi pauvres offensivement, et c'est peut-être aussi pour ça qu'on le perd. On aurait pu se créer plus d'occasions, mais si on continue dans cette voie-là, on prendra peu de buts et forcément on gagnera un jour des matches. Il ne faut pas oublier qu'on a joué deux grosses équipes en ce début de saison, on a un match la semaine prochaine pour prendre les trois points." Valenciennes - Brest: 0-0 Nicolas Penneteau (gardien de Valenciennes devant les caméras d'Orange Sport): "C'est sûr qu'on aurait aimé gagner notre premier match, mais on est tombé sur une équipe de Brest coriace, avec du talent devant. On a tout donné mais les joueurs en peuvent plus. Il y a des matches comme ça, on a du faire une centaine de centres, mais ça rentre pas. Au niveau défensif on tient le choc, il y a de la qualité, mais il nous manque un peu de finition, j'espère que ça arrivera vite , dès la semaine prochaine à Paris, où on fera tout pour gagner." Bruno Grougi (milieu de Brest devant les caméras d'Orange Sport): "Sur la première impression, on a eu beaucoup de déchet notamment dans la phase offensive. Il va falloir travailler devant . Le schéma est porté sur l'offensive je pense qu'on pourrait être plus dangereux, il faut gommer toutes ces pertes de balle."