Razzano impuissante

  • A
  • A
Razzano impuissante
Partagez sur :

L'Espagne mène 1-0 devant la France à l'occasion de la première journée des barrages du Groupe mondial de la Fed Cup. Ce samedi, sur la terre battue de Lerida, Maria Jose Martinez Sanchez a dominé sans gros souci Virginie Razzano (6-2, 6-4). Le capitaine Nicolas Escudé compte sur Aravane Rezaï pour égaliser, opposée ce jour à Anabel Medina Garrigues.

L'Espagne mène 1-0 devant la France à l'occasion de la première journée des barrages du Groupe mondial de la Fed Cup. Ce samedi, sur la terre battue de Lerida, Maria Jose Martinez Sanchez a dominé sans gros souci Virginie Razzano (6-2, 6-4). Le capitaine Nicolas Escudé compte sur Aravane Rezaï pour égaliser, opposée ce jour à Anabel Medina Garrigues. Le début de match était pourtant prometteur. Virgine Razzano frappait avec puissance dans la balle, adoptant une belle attitude offensive, exactement ce qu'il fallait pour bousculer la numéro un espagnole. En imposant un rythme assez soutenu, la Française tenait bon sur la terre battue de Lerida. Jusqu'à 2-2, tout allait bien avant un énorme trou noir. Maria Jose Martinez Sanchez a d'abord pris le service de la 102e joueuse mondiale, sur un jeu blanc, avant d'en aligner sept consécutifs ! Après une grosse quarantaine de minutes, Virginie Razzano était menée 6-2, 2-0, notamment gênée par les amortis de son adversaire. La gauchère espagnole a réussi toutes ses nombreuses tentatives dans cet exercice. Grâce à cette arme redoutable ce samedi, Martinez Sanchez a transformé trois fois des balles de break. Razzano eut bien un sursaut de combativité en ravissant à son tour l'engagement de l'Espagnole pour recoller à 2-2 mais en vain. La seconde manche n'échappait plus à la 33e classée à la WTA qui se détachait à 4-2 avant de conclure 6-4. L'Espagne prend donc logiquement l'avantage après cette première rencontre. Il ne serait pas non plus illogique qu'Aravane Rezaï vienne à bout d'Anabel Medina Garrigues. L'avenir de la France en Fed Cup en dépend.