Razzano échoue en finale

  • A
  • A
Razzano échoue en finale
Partagez sur :

Pour la deuxième fois cette saison, Virginie Razzano a été battue en finale d'un tournoi du circuit WTA. Dominée par Venus Williams en février dernier, la Française s'est inclinée ce samedi à Eastbourne face à la Danoise Caroline Wozniacki (7-6, 7-5). Cette finale offre toutefois de belles perspectives pour la Nîmoise en vue de Wimbledon.

Pour la deuxième fois cette saison, Virginie Razzano a été battue en finale d'un tournoi du circuit WTA. Dominée par Venus Williams en février dernier, la Française s'est inclinée ce samedi à Eastbourne face à la Danoise Caroline Wozniacki (7-6, 7-5). Cette finale offre toutefois de belles perspectives pour la Nîmoise en vue de Wimbledon. Le temps des regrets pour Virginie Razzano ne semble pas arriver à son terme. Le regret d'une nouvelle finale perdue quelques mois son échec à Dubaï contre l'Américaine Venus Williams après un parcours exceptionnel, et le regret surtout des occasions manquées tout au long de la rencontre ce samedi à Eastbourne. Contre la 10e joueuse mondiale, cela ne pardonne pas. Plus constante, Caroline Wozniacki s'est imposée après deux manches très accrochées (7-6, 7-5) et remporte son deuxième titre de la saison après Ponte Vedra Beach.Les breaks se succédaient sur le gazon anglais, témoignage de l'incertitude pour désigner une favorite. Si la Française lâchait la première sa mise en jeu, elle choisissait de recoller au score au moment où son adversaire servait pour le gain de la première manche (5-3). Jusqu'au jeu décisif, aucune des deux joueuses ne cédaient une once de terrain. Mais Razzano ratait totalement l'entame du tie break, rapidement menée 6-1. Dos au mur, devant sauver cinq balles de set, la Nîmoise en annula quatre, avant de buter sur la dernière d'une amortie mal touchée (7-6).La valse des breaks se poursuivait alors dans la seconde manche, Wozniacki se détachant 3-1, avant que la Tricolore ne revienne une nouvelle fois au score (3-3 puis 4-4). A 5-4 en sa faveur, Razzano s'offrait une balle de set, rapidement effacée par la Danoise. Un échec de trop pour la protégée de Cédric Nouvel qui abandonnait les trois derniers jeux de la rencontre (7-5). Même battue, elle gardait le sourire lors de la poignée de mains entre les deux joueuses, scène qui tranchait avec les chamailleries de sa fin de match contre Bartoli la veille. A quelques jours de son premier tour à Wimbledon contre Paszek, Razzano reste positive et peut prétendre à un joli parcours.