Ravva: "Ça serait génial"

  • A
  • A
Ravva: "Ça serait génial"
@ Maxppp
Partagez sur :

VOLLEY - Cannes et Victoria Ravva espèrent remporter ce week-end le Final Four à domicile.

VOLLEY - Cannes et Victoria Ravva espèrent remporter ce week-end le Final Four à domicile. Victoria, quel est votre état d'esprit avant d'attaquer ce Final Four et cette demi-finale face à Fenerbahçe samedi (finale éventuelle prévue dimanche face à Novara ou Bergame, le tenant du titre) ? On a vraiment hâte d'y être, ça fait un moment qu'on attend ce Final Four. On a envie quelque part que ça se termine (rires). Au niveau de la motivation, ce n'est même pas la peine d'en parler. Nous sommes particulièrement motivées. Le RC Cannes est-il en mesure de remporter l'épreuve ? On sait que ça va être difficile. On connaît notre adversaire, le Fenerbahçe, mais les équipes italiennes sont très fortes aussi. Nous sommes peut-être l'équipe la moins favorite. Mais, en tout cas, on y croit toujours. On prépare très sérieusement notre match et on va mettre toutes les chances de notre côté pour accéder à la finale. Le fait que ce Final Four se dispute à domicile doit être un avantage, non ? Pas forcément. C'est un avantage, car on connaît mieux la salle (le Palais des Victoires, construit en 2006, peut accueillir 4 000 personnes), mais il y a aussi une pression des supporters, du public, de nos familles. C'est toujours particulier de jouer à la maison. J'espère que cela va être un avantage, mais ce n'est pas toujours le cas. Toutefois, devant notre public, on est capable de mieux jouer. C'est ce que je crois en tout cas. "Pas l'équipe la plus forte" Qu'est-ce qui fait la force de votre équipe ? Sur le papier nous ne sommes pas l'équipe la plus forte. Maintenant, les deux fois où on remporte la Coupe d'Europe (2002 et 2003), nous n'étions pas les meilleures non plus, mais on a quand même gagné. Je pense qu'on a une équipe qui a des qualités techniques, certaines choses que les autres n'ont pas. Grâce à nos particularités, on peut y arriver. Ça ne va pas être facile mais on y croit. Nous n'avons pas d'individualités très fortes, on joue plus sur le collectif. Pour moi, c'est important que toutes les joueuses de l'équipe parviennent à évoluer à leur meilleur niveau au même moment. Sur un plan personnel, comment vous-sentez vous avant cette compétition ? Je me sens bien, prête. On n'est à la fois jamais vraiment prête et on l'est toujours. Je suis contente que la finale se joue à Cannes. Ça va être un moment magique et particulier pour tout le monde. Pour nos supporters, pour les joueuses et notamment pour moi qui est plutôt vers la fin de ma carrière (Victoria va avoir 35 ans le 31 octobre prochain). C'est l'une de mes dernières occasions de jouer une grande compétition à la maison. Il faut pouvoir profiter de chaque instant, s'amuser et se faire plaisir. Ça serait beau de partir sur un titre à la maison, non ? Il y a beaucoup de choses parfaites dont on aurait envie qu'elles arrivent. On espère très fort. Ça serait génial, mais il faudra faire le bilan après ce week-end. Je vais tout faire pour. Mais ça ne veut pas dire qu'on va forcement gagner. En tout cas, je l'espère. L'histoire est déjà écrite pour nous, on va tout tenter pour y arriver.