Raul s'éclate à Schalke

  • A
  • A
Raul s'éclate à Schalke
Partagez sur :

Un triplé ! Raul s'est distingué ce samedi lors de la 13e journée de la Bundesliga en inscrivant 3 buts lors du succès de Schalke face au Werder (4-0). L'attaquant espagnol a été brillant et le club de Gelsenkirchen en profite pour sortir de la zone rouge. En tête de classement, le Borussia Dortmund a difficilement battu Fribourg (2-1) tandis que Leverkusen et le Bayern ont fait du surplace (1-1).

Un triplé ! Raul s'est distingué ce samedi lors de la 13e journée de la Bundesliga en inscrivant 3 buts lors du succès de Schalke face au Werder (4-0). L'attaquant espagnol a été brillant et le club de Gelsenkirchen en profite pour sortir de la zone rouge. En tête de classement, le Borussia Dortmund a difficilement battu Fribourg (2-1) tandis que Leverkusen et le Bayern ont fait du surplace (1-1). Le duel des grands clubs allemands en crise a largement tourné en faveur de Schalke. Felix Magath peut doublement se féliciter de cette « goleada » puisqu'après l'ouverture du score de Christoph Metzelder, Raul est entré en scène, rendant assurément sa plus belle copie depuis son arrivée en Bundesliga. De fait, il a d'abord doublé la mise juste avant la pause, il s'est offert un doublé en atomisant de près Tim Wiese, avant de le lober magnifiquement après avoir été rechercher lui-même le ballon ! Un triplé de la plus haute importance pour Schalke mais également pour l'ancien Madrilène qui double son capital but en Bundesliga d'un seul coup. Felix Magath a même offert à Raul une standing ovation d'une Arena auf Schalke évidemment conquise. Certes, le club de Gelsenkirchen n'est pas encore complètement tout à fait à sa place mais le voilà tout de même en dehors de la zone rouge, ce qui n'est pas négligeable pour le capital confiance des joueurs. Avec 9 buts lors des 3 derniers matches et 7 points de plus au compteur, le club de Raul est très nettement sur la bonne voie. Dormtund: 34 points en 13 matches... Des soucis comptables qui ne concernent guère le Borussia Dortmund. Le très large leader du championnat était pourtant mené sur la pelouse de Fribourg suite à un but contre son camp de Hummels (27e). Le leader, dont le capital confiance est au plus haut, n'a pas tremblé et a réussi à faire la différence en tout juste trois minutes en seconde période grâce à Lewandowski puis Mujdza contre son camp (2-1)... Un nouveau succès qui leur permet de caracoler en tête du classement avec déjà 34 unités au compteur. 34 points en 13 journées, il n'y a que le Bayern Munich qui ait réussi à faire aussi bien dans l'histoire du championnat allemand. Avec à chaque fois le titre au bout. Le Bayern Munich, justement, n'est pas vraiment à la fête en ce début de championnat. Les bavarois ont pourtant parfaitement entamé leur duel face à Leverkusen. Les hommes de Van Gaal ont même inscrit un but dès la 2e minute de jeu, une réalisation signée Schweinsteiger injustement refusée pour un hors-jeu totalement imaginaire. Le Bayern a d'ailleurs globalement dominé le premier acte et pris les devants grâce à Gomez parfaitement servi par Schweini (1-0, 34e). Mais le Bayer n'est pas resté sans réaction et si Sam a trouvé la transversale de Butt (21e), Vidal n'a laissé aucuen chance au portier en égalisant sur penalty (1-1, 45e). Revenus dans le coup, Leverkusen a petit à petit pris le match à son compte pour franchement dominer lors de la dernière demi-heure. L'entrée en jeu de Franck Ribéry n'y a d'ailleurs rien changé. En manque de rythme, le Français n'a jamais réussi à créer le moindre décalage. Au contraire, il a fallu un grand Butt pour éviter à Vidal (69e) ou encore Derdiyok (70e). Au final, si ce match nul n'arrange personne sur le plan comptable, il représente tout de même une bonne pioche pour des Bavarois qui ont senti passer très près le vent de la défaite...