Raul, Gladbach et la manière

  • A
  • A
Raul, Gladbach et la manière
Partagez sur :

Schalke 04 retrouve les sommets de la Bundesliga après son succès dominical enregistré contre Moenchengladbach (1-0) en épilogue de la 4e journée. Le club basé à Gelsenkirchen s'en est remis au sens du but de l'inévitable Raul pour clore une belle semaine marquée par la qualification pour la phase de poules de la Ligue Europa.

Schalke 04 retrouve les sommets de la Bundesliga après son succès dominical enregistré contre Moenchengladbach (1-0) en épilogue de la 4e journée. Le club basé à Gelsenkirchen s'en est remis au sens du but de l'inévitable Raul pour clore une belle semaine marquée par la qualification pour la phase de poules de la Ligue Europa. Après une saison 2010-11 galère terminée à la 14e place, Schalke 04 semble décidé à redorer son blason en Bundesliga. Pour ce faire, quoi de mieux que d'enchaîner les succès ? Une semaine après une victoire renversante à Mayence, les demi-finalistes de la dernière Ligue des champions s'imposant 4-2 après avoir été menés deux buts à rien, le club de Gelsenkirchen a confirmé en clôture de la 4e levée. Moenchengladbach, tombeur du Bayern Munich et de Wolfsbourg en ce début de saison, a vu sa pêche au gros s'arrêter ce dimanche à la Veltins-Arena. Une enceinte où près de 60 000 spectateurs ont pu admirer les talents de buteur intacts de Raul Gonzalez Blanco. Le légendaire attaquant du Real Madrid n'a sans doute pas inscrit le plus beau but de sa riche carrière mais a permis à Schalke de finalement arracher la victoire. L'inoxydable Espagnol de 34 ans a attendu l'heure de jeu et s'y est repris à trois fois pour faire trembler les filets, le portier Ter-Stegen repoussant la reprise du genou et le tir du droit du célèbre n°7 avant de finalement s'incliner sur une frappe laborieuse du gauche de l'homme aux 102 sélections avec la Roja (1-0, 64e). Un but de renard qui ne restera pas dans les annales mais qui a le mérite d'envoyer Schalke dans la partie haute du classement, le vainqueur de la Coupe UEFA 1997 pointant désormais en 2e position avec 9 points, soit autant que le Bayern Munich, nouveau leader après sa victoire de samedi à Kaiserslautern (3-0). Et le club de la Ruhr de finir sa belle semaine sur une bonne note, trois jours après avoir renversé la vapeur face à Helsinki en barrages de la Ligue Europa. Battus 2-0 en Finlande, les troupes de Ralf Rangnick l'ont largement emporté sur leurs terres au retour (6-1), gagnant le droit de défier le Steaua Bucarest, le Maccabi Haifa et Larnaca sur la scène européenne ces prochaines semaines. L'occasion pour Raul d'alimenter son statut de légende plus vivante que jamais.