Raul à contrecoeur ?

  • A
  • A
Raul à contrecoeur ?
Partagez sur :

Arrivé en fanfare dans la Ruhr à l'été 2010, Raul a démontré la saison passée qu'il avait de beaux restes. Auteur de 19 buts toutes compétitions confondues sous le maillot de Schalke 04, l'attaquant espagnol suscite toujours aujourd'hui l'intérêt de nombreux clubs. Le PSG serait de ceux-ci. Et Raul ne serait pas forcément opposé à un nouveau challenge alors que son équipe s'apprête à défier le leader mayençais en Bundesliga.

Arrivé en fanfare dans la Ruhr à l'été 2010, Raul a démontré la saison passée qu'il avait de beaux restes. Auteur de 19 buts toutes compétitions confondues sous le maillot de Schalke 04, l'attaquant espagnol suscite toujours aujourd'hui l'intérêt de nombreux clubs. Le PSG serait de ceux-ci. Et Raul ne serait pas forcément opposé à un nouveau challenge alors que son équipe s'apprête à défier le leader mayençais en Bundesliga. Une bonne pioche, incontestablement. S'il n'y a pas forcément eu retour sur le lourd investissement consenti par Schalke 04 lors de la dernière intersaison - à l'exception d'une Coupe d'Allemagne remportée haut la main - le club de Gelsenkirchen peut se targuer d'avoir réussi son pari en offrant à Raul un second souffle. Non retenu dans son équipe de toujours, le Real Madrid, l'intéressé avait surpris son monde l'été dernier en optant pour la Bundesliga et la Ruhr en particulier. A raison si l'on s'en tient à son premier bilan comptable allemand: 19 buts, dont cinq en Ligue des champions et un en Coupe. Sous contrat jusqu'en 2012 avec Schalke 04, l'Espagnol, 34 printemps, se serait bien vu prolonger le plaisir un an de plus. Une faveur qui lui a été refusée par le directeur sportif du club en mai dernier, jetant ainsi un froid sur les relations cordiales qu'entretenaient alors les deux parties. Malaise ravivé ces derniers temps par les propos de Ralf Rangnick, l'entraîneur des pensionnaires de la Veltins Arena, lequel considère Raul "comme les autres joueurs de l'équipe." Là où son prédécesseur Felix Magath traitait l'ancien Merengue comme une star. "S'il vient me voir en disant qu'il veut partir, on étudiera les offres, ajoutait-alors Rangnick. Malgré les rumeurs, ce n'est pas le cas et nous n'avons reçu aucune proposition donc tout est clair chez nous. Il est un membre important de l'équipe, comme les 10 autres joueurs." Un membre important dont le technicien a choisi de se passer cette semaine pour le déplacement de Schalke 04 à Helsinki, en barrages de la Ligue Europa. Officiellement pour épargner à l'attaquant un match éprouvant sur une pelouse finlandaise synthétique... "Raul nous a dit qu'il voulait rester avec Schalke 04 et nous a demandé d'annuler les tractations avec les Blackburn Rovers, ce que nous avons fait", rappelait il y a quelques jours le directeur sportif Horst Heldt, comme pour signifier l'attachement du joueur envers le club, et inversement. Pourtant la presse espagnole - madrilène en particulier (Marca, As) - est unanime: Raul serait en quête d'un nouveau défi. Comme Malaga, le PSG se serait renseigné via Leonardo sur le goleador, déjà crédité de trois buts cette saison (deux en Coupe d'Allemagne, un en championnat). En attendant, Raul sera du déplacement à Mayence ce week-end, pour le compte de la 3e levée de Bundesliga. Un dernier match et puis s'en va ?