Rami, ce sera Valence

  • A
  • A
Rami, ce sera Valence
Partagez sur :

Il avait prévenu. Il a tenu parole. Adil Rami va bien quitter le Losc en fin de saison pour rejoindre le FC Valence et ainsi découvrir la Liga, annonce L'Equipe. Mais le défenseur international va s'engager dès le mois de janvier avant d'être prêté pour six mois à son club actuel ce qui lui permettra d'aller au bout de l'aventure avec des Lillois qui pointent en tête du classement de la Ligue 1.

Il avait prévenu. Il a tenu parole. Adil Rami va bien quitter le Losc en fin de saison pour rejoindre le FC Valence et ainsi découvrir la Liga, annonce L'Equipe. Mais le défenseur international va s'engager dès le mois de janvier avant d'être prêté pour six mois à son club actuel ce qui lui permettra d'aller au bout de l'aventure avec des Lillois qui pointent en tête du classement de la Ligue 1. Vite fait, bien fait. Ce n'est pas les contacts qui manquaient et Adil Rami en a largement profité pour gérer son avenir dès le mois de janvier ce qui présente l'énorme avantage de lui permettre de se concentrer pleinement sur le domaine sportif. Evidemment, il gardera désormais un oeil avisé sur les résultats du FC Valence puisqu'il s'agit, selon L'Equipe, de sa future destination. Le Losc aurait en effet accepté une offre de 6 millions d'euros en provenance du club espagnol qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions et qui avait déjà procédé ainsi la saison dernière avec un Ricardo Costa prêté 6 mois à... Lille avant de rejoindre le club à la chauve-souris. Pour Adil Rami, l'idée était relativement simple, il s'agissait de rester dans un des grands championnats européens afin de pouvoir continuer sa progression. Logique pour un défenseur international qui sait ce qu'il veut et d'où il vient. Lui qui n'était pas passé par un centre de formation connaît la valeur de ce genre d'engagement et les perspectives que cela procure. Il pourra également se renseigner auprès de Costa bien sûr mais également de Jérémy Mathieu, de Sofiane Feghouli ou encore de Tino Costa qui a parfaitement réussi le grand saut de Montpellier à Valence. Mais si le grand défenseur a d'ores et déjà trouvé un accord avec Valence, qu'il paraphera bien un contrat, a priori, de 3 ans et demi, il ne va pas pour autant filer sans demander son reste. Prêté 6 mois au Losc, il va pouvoir finir le travail entamé en début de saison qui permet à Lille de pointer aujourd'hui en tête du classement. La deuxième partie de saison promet d'être belle et il compte bien apporter sa pierre à l'édifice.