Radwanska se lève à l'Est

  • A
  • A
Radwanska se lève à l'Est
Partagez sur :

Victorieuse de Vera Zvonareva en finale (6-3, 6-2) ce samedi matin, Agnieszka Radwanska a remporté le tournoi de Tokyo, son deuxième titre de la saison après celui décroché à San Diego. La Polonaise de 22 ans est l'une des joueuses en forme de cette fin de saison, avec le Masters d'Istanbul en ligne de mire.

Victorieuse de Vera Zvonareva en finale (6-3, 6-2) ce samedi matin, Agnieszka Radwanska a remporté le tournoi de Tokyo, son deuxième titre de la saison après celui décroché à San Diego. La Polonaise de 22 ans est l'une des joueuses en forme de cette fin de saison, avec le Masters d'Istanbul en ligne de mire. Agnieszka Radwanska a confirmé à Tokyo sa bonne forme du moment. Titrée à San Diego et demi-finaliste à Toronto cet été, la Polonaise a remporté le tournoi japonais ce samedi en dominant en finale Vera Zvonareva (6-3, 6-2). Sa victoire conclut une semaine parfaitement négociée avec des succès contre Jelena Jankovic et Victoria Azarenka notamment. "Je suis très heureuse de gagner ce tournoi, a-t-elle réagi après le match. Toutes les meilleures joueuses étaient là et j'ai joué un très bon tennis pour les battre." Radwanska en a également profité pour se replacer dans la course au Masters. La joueuse de 22 ans, 13e mondiale avant le tournoi de Tokyo, devrait se rapprocher voire intégrer le top 10 lundi. Une belle récompense avec ce sixième titre dans sa carrière, sans doute le plus beau. Zvonareva, quatrième au classement WTA, n'avait pas les armes pour la stopper, pas plus que lors de leurs deux précédents affrontements, à San Diego et Toronto. "J'étais nerveuse au début mais j'ai fini par me réveiller et j'étais concentrée du début à la fin, a reconnu Radwanska. J'ai joué le match parfait. Si vous ne jouez pas à votre meilleur niveau face à Vera, vous n'avez de toute manière aucune chance." Talentueuse sans être puissante, la Polonaise a parfaitement mené les échanges face à une Russe pas vraiment dans son assiette. La semaine prochaine, le très relevé tournoi de Pékin sera une nouvelle occasion pour Radwanska de confirmer sa progression. Exemptée de premier tour, tout comme les trois autres demi-finalistes à Tokyo, elle pourrait retrouver Petra Kvitova dès les huitièmes de finale avant une éventuelle revanche en quarts contre Zvonareva. Son parcours au Japon lui ouvre en tout cas de belles perspectives pour la fin de saison.