Quotas : la FFF dans une mauvaise passe

  • A
  • A
Quotas : la FFF dans une mauvaise passe
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après de nouvelles révélations, le situation se corse pour Blanc. Le DTN Blaquart est, lui, suspendu.

La situation se corse pour Laurent Blanc. Selon de nouvelles révélations du site Mediapart, le sélectionneur de l'équipe de France s'est dit "tout à fait favorable" à la limitation du nombre de joueurs à double nationalité dans les centres de formation lors d'une réunion avec des responsables de la Fédération (FFF) fin 2010.

Le verbatim de la réunion

Mediapart, qui a lancé l'affaire et soutenu jeudi que "pour les plus hautes instances du football français, l'affaire est entendue : il y a trop de Noirs, trop d'Arabes et pas assez de Blancs sur les terrains", a mis en ligne samedi un extrait de la discussion tenue le 8 novembre 2010, avec des coupes :

– Laurent Blanc: "Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants ? Les Blacks (...) Je crois qu'il faut recentrer, surtout pour des garçons de 13-14 ans, 12-13 ans, avoir d'autres critères, modifiés avec notre propre culture (...) Les Espagnols, ils m'ont dit: Nous, on n'a pas de problème. Nous, des Blacks, on n'en a pas."

– Erick Mombaerts (sélectionneur de l'équipe de France Espoirs) : "Est-ce qu'on s'attelle au problème et on limite l'entrée du nombre de gamins qui peuvent changer de nationalité ?"

– Laurent Blanc :"Moi j'y suis tout à fait favorable".

– François Blaquart (directeur technique national) :"On peut s'organiser, en non-dit, sur une espèce de quota. Mais il ne faut pas que ce soit dit".

– Erick Mombaerts : "Donc il faut 30% ? (...) Il y a bien des clubs comme Lyon qui le font dans leur centre de formation".

– Francis Smerecki(sélectionneur de l'équipe de France des moins de 20 ans) : "Je dis : première chose, c'est discriminatoire".

– Laurent Blanc: On veut pas éliminer les étrangers, pas du tout, mais faire en sorte que les pôles Espoirs ou les pôles de la DTN testent sur des critères mieux définis pour pouvoir attirer d'autres personnes, parce que si on a toujours les mêmes critères, y aura toujours les mêmes personnes."





Blaquart au placard



Suite à ces révélations de Mediapart, le Directeur technique national du football français, François Blaquart a été suspendu de ses fonctions, par la ministre des sports Chantal Jouanno, d'un commun accord avec Fernand Duchaussoy, le président de la FFF, annonce ce samedi un communiqué officiel.

Il est précisé que ces mesures ont été prises dans l'attente des conclusions des enquêtes menées notamment par la Fédération après l'affaire des quotas lancée par Mediapart.

"En parler, c'est interdit ?"



Les regards se tournent désormais vers Laurent Blanc. Interrogé sur les binationaux vendredi lors d'une conférence de presse, le sélectionneur avait alors déclaré : "C'est un problème. En parler, c'est interdit ? C'est le rôle de la DTN et cela ne me paraît pas incohérent qu'elle ait un projet. Si elle n'en avait pas, on le lui reprocherait.

"Quand un joueur a porté les couleurs des U16, U17, U18, U19, U20, U21 et Espoirs, il appartient à la France, il a défendu les couleurs de la France et cela me dérange de le voir partir dans une autre sélection après 23 ans", avait-il ajouté.